Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/11/2013

Vraiment Autre Chose n°75 : Match And Fuse

En effet ! 

Cette emission exceptionelle nous permet de partir à la rencontre du mouvement Match And Fuse , soit un rassemblement de groupes de jazz avant gardiste Europeens qui organisent des tournées communes ainsi qu'un festival annuel .

L'une des specificités est que les groupes tournent en binome , chacun acceuillant l'autre dans son pays pour une tournée commune  , et chaque concert verra , apres la prestation de chacun , les deux groupes réunis sur scene pour un 3eme set en forme de boeuf improvisé 

Comme on peut s'en rendre compte dans cette emission , l'excellence musicale est , elle aussi , au rendez vous , alors Match And Fuse serait il le Rock In Opposition actuel ? 

Pour en savoir plus , nous recevons Edouard Leborne des Productions Du Vendredi , l'un des acteurs de cette aventure , avec lui , on part à la rencontre d'un e grande partie des groupes composant le mouvement et on s'informe des festivités à venir 

Une emission  qui matche et qui fuse à ecouter ici :

Vraiment Autre Chose n°75 - Match And Fuse

Ou bien à telecharger pour ecouter plus tard là : Mediafire

Presentation de tout les groupes , avec des liens vers les sites de chacun ainsi que les festivités à venir , sur le site de Match And Fuse : 

 

Match%20and%20Fuse.jpg?__SQUARESPACE_CACHEVERSION=1382532222222

                                            Playlist 

                               

1 - Francky Goes To Pointe-A-Pitre : "Yaoun day "

Une petite annonce de concert en preambule , cet etrange groupe comporte en son sein 3 musiciens aguérris de la scene noise Francaise ( entendus dans Pneu , Mr Protector ou Friskies) et ils se retrouvent pour nous proposer un zouk noise heavy coupé décalé des plus originaux et festifs

2 - Alfie Ryner - "La Kounda "

L'un des representants Toulousains du mouvement , Alfie Ryner , à qui nous avions deja consacré une emission nous propose un jazz rock oscillant entre jazz punk et ambiances cinematographiques à la Tom Waits , nous les avions du reste reçu pour une emission memorable que vous pouvez ecouter là 

3 - ReDiviDeR : "The End Is The Best Part" 

Quartet sans piano ni guitare venu d'Irlande , une section cuivre sax trombonne allié à la section rythmique basse et batterie , un jazz actuel nourri à Ornette Coleman et Mingus , jouant les compositions du batteur , Mattew Jacobson . Si le nom du groupe est un palindrome , ainsi que le nom de leur album , la musique elle meme n'est pas exempte de tiroirs , clins d'oeils et redites , nous offrant un voyage auditif des plus agreables 

4 - Troyka : "Rarebit" ( Moxxy , 2012)

Les trois fondateurs de Troyka – le guitariste Chris Montague, le claviériste Kit Downes et le batteur Joshua Blackmore – rêvaient de marier les contrastes les plus fous : l’abstraction pour méditer, le lyrisme pour réfléchir. Les musiciens britanniques sont à la fois profondément enracinés dans la tradition du jazz et étonnamment ancrés dans le temps présent. Souvent, l’atmosphère change jusqu’au paradoxe au sein d’un même morceau : des riffs belliqueux à la guitare cèdent soudainement la place à des motifs pacifiques au clavier, tandis que des compositions et improvisations se mêlent et s’emmêlent avec brio. 

A noter que leur prochain album sera enregistré en grand ensemble : le Troykestra , et a l'ecoute du petit extrait disponible sur leur page , ca va defourailler severe

5 - Worldservice Project : "Dance of a clown"  ( Fire In A Pet Shop , 2013) 

A tout seigneur tout honneur , puisque c'est à l'initiative de ce quintet ( clavier , sax , basse , batterie , trombonne) Anglais que Match And Fuse a été créé ) Une ecriture fine et ultra barrée qui nous amene avec bonheur du coté des grands ensembles foutraques à la Flat Earth Society avec un sens du changement de rythme et de melodie qui n'a rien à envier à un Mr Bungle . Bref , de la balle , un groupe à suivre dont on reparlera ici tres bientot 

6 - Ni : "Marquage Culotte" 

Un plaisir de retrouver ce superbe quatuor Lyonnais dans ce mouvement , on ne peut pas à proprement parler dire que NI joue du jazz , mais il y en a dans leur math rock tres ecrit et neanmoins tres percutant , voilà bientot deux ans qu'on vous bassine avec ce groupe et c'est pas pour rien . Amateurs de King Crimson à la recherche de nouvelles sentations , c'est pour vous ! Un groupe à voir en live absolument , mais les titres de leur dernier cd valent amplement le detour 

7 - Synkoke : "The Blue Song" ( The Ideologist)

Là , on part plutot vers un jazz puissant et poutratif en diable ! Synkoke tire son nom du grec Syn qui signifie ensemble et du Norvegien Koke pour ebullition , c'est donc un ensemble en ebullition qui nous vient de Norvege , leur musique , positivement agressive et energique est un savant melange de prog jazz nourri au punk et au prog , bref une musique indefinissable et rentre dedans : Ubermonumental progressive jazzy noise rock 

8 - Pixel : "Sigma" ( We are all Pixels , 2013) 

9 - Pixel : "Call Me" ( Reminder , 2012 ) Cuneiform Records 

On reste en Norvege , avec la meme bassiste d'ailleurs qui ici oficie aussi en tant que chanteuse . Pixel nous propose un savant melange de jazz et d'indi rock , tres réussi tout en etant tres accessible , fort plaisant , ca coule tout seul  . Ce groupe a d'ailleurs la particularité rare dans ces musiques de remporter un fort succes dans son pays au dela meme du public inherent au jazz . On ecoute deux titres pour bien apprecier la palette de sons differents que propose ce jeune groupe tres  prometteur 

10 - Les Rauchen Verboten - "Diablo Carousel Waltz "

On part vers l'Espagne et Almeria avec ce trio guitare sax batterie qui nous amene avec ce titre d'une musique cabaret foutraque à la Tom Waits vers un final bruitiste des plus agreables

11 - Neo : "Good Morning "

12 - Neo : "Invenzione 1"

13 - Neo : "Mechanical Disfunction" ( NeoClassico , 2012) 

Un veritable coup de coeur que cet album Neoclassico que le trio Italien est allé enregistrer aux Usa , et mixé pour l'occasion par Steve Albini . La musique non conventionnelle de Neo génère une inimitable identité électrique, absorbant l’auditeur dans ses mélodies riches aux multiples influences.

Les doigts du guitariste Manlio Maresca illuminent le manche de sa guitare par leur rapidité et leur exécution contrôlée du chaos, rivalisant contre les aboiements et les pleurs de Carlo Conti au saxophone.
Un concours bestial alliant équilibre, tension et excitation, grâce aux spasmes rythmiques d’Antonio Zitarelli à la batterie.
Dans le jazz avant-gardiste de Neo, où se mêlent rythmes Balkaniques et Blues New Orleans, chaque chanson est une chronique de musique électrique. 

Helas , ce groupe n'existe plus ,il reste neanmoins cet album tres reussi que nous vous recommandons particulierement , au milieu des compositions frénétiques , on retrouve quelques petites recreations , les "invenzione" qui sont des adaptations libres des Inventions de Bach pour piano , un pitit regal !

14 - Tubax : "Big Foot" 

On reste en Italie , du coté de Bologne , synthe basse et batterie pour un jazz qui regarde fixement vers le metal ou l'electro . Qualifiant leur musique d' electro dirty progressive funk , ce groupe vous triture le cerveau tout en laissant le corps en alerte avec des ambiance denses et dansantes , une fois de plus , le jazz est nourri aux sons actuels , il n'est pas mort et sent plutot bon ! 

15 - Germanotta Youth : "Halloween" 

16 - Germanotta Youth : "The Harvesting Of Souls" 

Ce trio , dont le nom est une reference à Lady Gaga ( eh oui ! ) nous propose un jazz core radical qui lorgne vers le death metal , rien d'ettonant d'y retrouver le bassiste de Zu . C'est le clavieriste Fabio Recchia qui est à l'origine du projet , les musiciens ont depuis changé mais lui est toujours fidele au poste . Encore un jazz foutrement distordu et poutratif , on s'ecoute leur adaptation du theme d'Halloween ( qui figure dans un split album avec les belges de Joy As AToy ) ainsi qu'un extrait de leur deuxieme opus 

17- NoHayBandaTrio : Led Zep ( No Hay Banda Trio , 2012) 

On retrouve dans ce groupe le même clavieriste compositeur , Fabio "Reeks" Recchia decidemment fort inspiré, cette fois ci ce trio guitare ou basse , batterie , sax nous livre un espece de funk-math-post-rock progressive jazz , alternant à merveille les ambiances sonores comme le prouve tres bien le titre Led Zep. Leur premier album eponyme paru chez Megasounds est un petit bijou en la matiere que nous recommandons particulierement .

18 - Tribraco : Burlesque ( Cracking The Whip )

Encore un groupe venu de la botte , de Rome precisement , quartet comprenant une guitare , une basse , une batterie , une deuxieme guitare et des effets , des boucles , au service d'un jazz rock tres actuel mais aussi tres visuel , rien d'ettonant à apprendre que ce groupe a deja composé et interpété des musiques pour des films ou pieces de theatre . Moitié écrite et moitié improvisée , la musique de ce groupe coule à l'oreille telle un nectar 

19 - Tin Men And The Telephone : De Bal 

Un veritable ovni que ce quatuor neerlandais . Composé d'un excellent pianiste , d'une basse , d'une batterie et d'un saxophone , TMTT nous propose un jazz sautillant excellent en soi et surtout matiné d'effets et de samples à gogo . Le resultat est deconcertant au premier abord mais fort original et agreable . C'est vraiment la grande reussite de ce mouvement que de nous proposer pareille façon d'envisager et d'interpreter la musique jazz 

20 - Svin : How Deep Is Your Love ? ( Secretly We Are Gays, 2013) 

Quoi de mieux pour presenter pareil groupe que de citer leurs propres propos ? Svin ( qui signifie porc en Danois ) ecrit sur sa page : " a vu le jour dans l'hiver froid de 2008 et , depuis , a travaillé son chemin vers une image sombre et brutale de l'expression musicale , maintenant le moment est venu de presenter cette expression à la face des masses affamées " . L'expression musicale en question donne naissance à un post rock athmospherique mais non dénué de belles envolées , du tres bon post quoi! 


P.S:

Voilà , je pense avoir été complet , je vous invite à prendre plus d'informations sur ce passionant mouvement , et par la même decouvrir les quelques groupes que nous n'avons pas évoqué ici faute de temps sur le tres beau site de Match And Fuse ici : Match And Fuse 

Plus d'infos sur les actualités des Productions Du Vendredi sur leur site officiel : Les Productions Du Vendredi 

Les albums de Neo , Germanotta Youth et Nohaybandatrio sont disponibles chez Megasound Record 

Les albums de Pixel sont disponibles chez Cuneiform Records ici : Cuneiform Records 

Un grand merci à Edouard Leborne des Productions Du Vendredi pour nous avoir aidé à la realisation de cette emission

A bientot , cordialement , bisous 




12/04/2011

Emission 24 : la nuit klezmer ou presque ...

Une emission ou Vraiment Autre Chose devient la petite emission musicale sans pretention d'obédience klezmer , voire Klezmer In Opposition , bien que l'acrostiche KIO prete un peu a rire mais dans la deuxieme partie on aura du "klezmer core "ou du "grind klezmer " .Au menu , donc , Farmer's Market ,Kruzenshtern I Parohod mais aussi Kletka Red , Hot Für , Zakarya , Alamaailman Vasarat et Masada et meme un petit Flat Earth Society en piqure de rappel de la precedente .

Une emission riche avec une playlist de furieux a ecouter ici :

Vraiment Autre Chose n°24 - La nuit klezmer ou presque ...

Mais vous pouvez aussi la telecharger pour ecouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?dx9p1c6ozxutn30

Dans une premiere heure, on decouvrira Farmer's market , un excellent groupe Norvegien qui au fil des albums et munis de musiciens de talents (citons le clarinettiste Trifon Trifonov -ca s'invente pas , auditionné par Farmer's Market ... par téléphone , et ca ca s'invente pas non plus) nous concoctent une musique fort inspirée des melodies klezmer et de l'europe de l'est , oscillant entre jazz , fanfare et world music . On entendra par ailleurs qu'ils excellent dans l'art du "rotten pot " .

Dans la deuxieme partie , on dessinera les contours d'une ligne Norvege - Israel ( passant par la Bulgarie , l'Estonnie et Strasbourg -non non ca s'invente toujours pas )on tentera aussi a  notre humble mesure de faire un point sur un sujet cher à John Zorn , le saxophoniste ,compositeur et createur du label Tzadik. Lors d'une interview celui ci disait vouloir , a travers ce label ,pouvoir offrir a la musique klezmer une evolution similaire a celle du rock ou du jazz.

Et on commence avec les Israeliens de Kruzenshtern I Parohod , qui autodéfinissent leur musique comme du klezmer core . Kruzenshtern I Parohod a été créé par le bassiste compositeur Igor Krutogolov ,compositeur tres prolixe qui , a l'instar de Peter Vermeersch est un touche a tout qui passe du klezmer core au jazz et a la musique contemporaine (du reste , il a ,lui aussi,ecrit des musiques pour les poemes de Daniel Charms comme P.Vermeersch cf emission precedente ),retrouvez sa bio complete sur son site ici . Il est ici  entouré du batteur Guy Schechter et du clarinettiste Ruslan Gros (Pour le reste ils ont des invites sur les albums ) Leur musique est pour le moins atypique , assez dure a decrire et tres plaisante a l'ecoute ,ils dessinent a merveille des petites melodies klezmer qu'ils prennent un malin plaisir  a destructurer mais pas forcement ,c'est jazzy par moments et certains plans peuvent evoquer Primus si on veut mais pas forcement , quand je vous disais que c'etait dur a décrire....

cover_183294102006.jpgOn decouvre leur premier album "The Craft Of Primitive Klezmer" , un petit bijou paru en 2006 chez Aurae Records , puis le deuxieme album Songs (tout aussi bon )

Peu de renseignements sur cette passionnante formation . Comme tout bon groupe de RIO , ils ont assez peu de succes dans leur pays et tournent pas mal en Europe de l'Est et en Russie.Le nom Kruzenshtern est celui d'un bateau cédé à la Russie en dommage de guerre et aussi celui d'un personnage de soap opera Russe car nos amis de KIP sont des israeliens russophones.Bien qu'ils reprennent sur "songs" un titre de John Zorn , ils ne sont pas chez tzadik.A noter que l'album "songs "a été produit et masterisé par Udi Koomran qui n'en est pas à son coup d'essai en matiere de Rock In Opposition (Ahvak,Present,etc...).

On ecoutera donc 4 extraits de "The Craft Of Primitive Klezmer " : Dangeler's song , Match ,Cul de suc et Vontz in the box . Puis , extrait du deuxieme album "songs " , le titre "Shtetl",avant de jouer au jeu des comparaisons , la version de John Zorn Masada du titre de Zorn "Mehalalot " tiré de l'album "Sanhedrin " , un album de titres inédits de Masada (1994 -1997) puis celle de Kruzenshtern I Parohod dans "songs ",deux versions radicamlements différentes.

mzi.izykfpsd.170x170-75.jpgLors d'tournée en Europe , Kruzenshtern I Parohod a fait la connaissance du groupe de turbo folk francais Vialka (Atypique duo batterie guitare qui seront au prochain festival RIO de Carmaux cf emission 21 avec Michel Besset ). Du coup , des liens se sont tissés et KIP a organisé pour Vialka une tournée en Israel et l'enregistrement d'un album "split "(5 titres chacun ) en 2006 dont on ecoutera l'extrait "Karaté ".

 

e0081206_21534823.jpgEnfin pour ettofer notre propos et continuer dans la recherche d'un son Klezmer In Opposition , on retrouve avec plaisir nos amis Finlandais d' Alamaailman Vasarat.Les musiciens : Erno Haukkala (trombonne),Miika Huttunen (piano,clavier,melodica),Teemu Hanninen (batterie)Marko Manninen et Tuuka Helminem (Violoncelles) jouent selon leur propre définition du Kebab-casher-jazz-film-traffic-punk. Les sonorités klezmer sont au rendez vous aussi comme dans les deux extraits : Lentava Mato (Kaarmelautakunta , 2003) et Kaarme Toi Ruton Kaupukin (Mahaan,2000).

On aura aussi entendu dans la premiere heure , un autre groupe Israelien , le sextet Hot Für , avec 3 extraits de leur 2eme album "Street Music " (2000,Musea records) , un jazz klezmer plus sautillant et joyeux . Les musiciens : Lionel Frenkel (guitare et compositions ) , Ben Hedler (basse) Shaul Eshet (claviers ) Erez Kozkaz (batterie) Ofer Peled (sax tenor ) et Gali Neckama (sax soprano) , les titres "Street Music 6a , 6b et 6c.

B000003YTN.01.MZZZZZZZ.jpgPlus radicale est la demarche de Kletka Red qui nous offre des versions limite grind de standarts Klezmzer , la pour le coup ca poutre , un groupe a ne pas mettre dans toutes les oreilles . Ce groupe est un melting pot improbable de nationalités . Le guitariste est estonnien : Leonid Soybelman (ex Ne Zdhali ) , le deuxieme guitariste Andy Moor vient du groupe Hollandais The Ex , l'Americain Joe Williamson est a la contrebasse et le batteur Tony Buck nous vient du groupe Japonais Ground Zero . Si on rajoute a ca que ce groupe a vu le jour en Allemagne , on a vraiment un melange d'origine dont le RIO a le secret . Leur musique est radicale et sans concessions comme on s'en rend compte avec deux extraits de leur superbe album "Hijacking "(Tzadik,1996) : Jew In Jerusalem et leur version du standart klezmer Sirba .

 arton4635-51432.jpg

 

 

On finit cette revue large avec les Strabourgeois de Zakarya , eux même presents sur le label Tzadik (seuls 3 groupes Francais sont sur ce label dont 2 Toulousains ) . Le compositeur Yves Weyh est à l'accordeon , Alex Wimmer est à la guitare , Vincent Posty est a la basse et Pascal Gully à la batterie . On commence avec un extrait de leur 3eme album 413 A (album qu'ils enregistrent avec le genial guitariste Marc Ribot ) , c'est aussi une version de Sirba comme kletka red et elle s'intitule SirbaZarbi.Puis deux extraits de leur premier album éponyme (Zakarya , donc paru en 2001 chez tzadik ) : Charleston et Wolf's gang .Un groupe inévitable pour les amateurs de Rock In Opposition et de mélodies klezmer (d'ou le KIO dont je parlais en debut de post )

Une emission tres riche , emballante et parfois dansante .En esperant que ca vous plaise et en attendant la prochaine ... amitiés progressives  Manu et Stephane

ps : par ici les liens vers les sites et myspaces  :

Kruzenshtern I Parohod (qui nous prepare un nouvel opus d'ici la fin de l'année )  : le site ,  le my space  .

Zakarya (pareil , un nouvel album fin 2011) : my space 

Alamaailman Vasarat : le site , le my space .

Kletka Red n'existe plus mais vous pouvez vous procurer leurs albums sur le site du label Tzadik : ici  (le mec qui gere les commandes s'appelle Chuck et il est super sympa.

Un grand merci,enfin à Udi Koomran pour ses renseignements distillés par internet

 

28/02/2011

Emission n°21 : Carmaux 2011 avec Michel Besset

Une emission exceptionelle pour ce n°21 , car ,pour la premiere fois depuis ses debuts il y a plus d'un an et demi , Vraiment Autre Chose recoit dans les studios quasis londonniens de radio-radio un invité et pas des moindres.

Michel Besset , puisque c'est de lui qu'il s'agit ,vient nous presenter l'affiche du prochain festival Rock In Opposition de Carmaux (16,17 et 18 septembre 2011) en tant que president de l'association Rocktime et co fondateur de cet evenement qui redonne vie à ce mouvement qui nous tient tant à coeur .Pour rappel,vous trouverez une longue définition du Rock In Opposition ici.

Plus de 2 h d'entretien à batons rompus entrecoupé d'extraits musicaux de la plupart des groupes protagonnistes du prochain festival. On parle pele mele de Magma,Henry Cow,Leo Férré,de Belgique,des femmes,de la surprise dans la musique,des premiers festivals RIO,j'en passe et vous laisse la surprise sur cet entretien passionnant que je vous invite à ecouter ici :

  Vraiment Autre Chose n°21 - Carmaux 2011 entretien avec M.Besset

Mais vous pouvez aussi la telecharger pour ecouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?sc1b1rbl1qc80dk

L'occasion pour nous aussi de vous recommander chaudement non pas un disque pour une fois mais un livre en tout point passionnant : L'épopée du Rock Noir de Daniel Loddo.Le sous titre "chronique des musiques actuelles dans le Carmausin et Midi -Pyrénées " a des airs de "chevaliers paysans du lac de Paladru " mais les amateurs d'histoires dans l'Histoire (de la musique) y trouveront amplement leur compte.On y retrouve du debut des années 70 à nos jours une poignée d'individus passionnés et determinés à faire venir la culture dans le bassin minier autour d'Albi et Carmaux nottament qui n'etait pas vraiment une destination pour les groupes de rock de l'epoque."On etait tous un peu fous " dit M.Besset dans l'emission à propos de cette epoque à laquelle il rencontra Michel Grezes de l'association Tartempion à Albi qui lui mit le pied à l'etrier pour organiser ses premiers concerts à Carmaux.Un chapitre hilarant sur le premier concert organisé à Carmaux : Gong.Le groupe arrive dans un bus à 2 etages avec un grand lit à l'etage,un dse musiciens est déguisé en cornichon,David Allen pêche à la banane dans le public (et ferre le maire de Carmaux),un musicien androgyne fait la tournée des bars (on peut facilement imaginer le choc des cultures dans les bars d'une ville miniere en 74).Des anecdotes de ce type , je pourrais vous en narrer bien d'autres donc je vous renvoie à ce livre qui raconte l'histoire de Michel Grezes ,le grand initiateur,Michel Besset et bien d'autres qui ont insufflé à cette region l'arrivée d'artistes rock innovants et audacieux et créé un terreau musical dans une region qui ,de prime abord ,n'etaient pas promises à telle fête.Un livre en tout point passionnant paru chez Cordae et achetable en ligne ici même

Et bien sur c'est l'occasion d'ecouter tout plein de bonnes musiques à commencer par Thierry Zaboitzeff , le bassiste d'Art Zoyd qu'on retrouve avec un projet différent Dr Zab vol 2 (The fantomastic band) et une musique plus douce et délicate .L'extrait : Ainsi ecrivait Marco Polo.

On enchaine ensuite avec ceux qui ouvriront la journée du dimanche : Vialka .Marylise Frechevile (batterie,chant) et Eric Boros (guitare,chant) ,un duo atypique pour une musique riche et surprenante  - un premier extrait :Do What Now ? (Succes Planetaire International -2008) - et des paroles saugrenues -2eme extrait : Les Singes Merdiques (tiré de l'album split avec les Israeliens de Kruzenstern I Parohod,2006).

On retrouve ensuite avec plaisir les Finlandais d'Alamaailman Vasarat ,qui seront aussi la le dimanche avec un extrait de leur dernier album Huuro Kolkko : Mielisaurus.Les musiciens : Erno Haukkala (trombonne),Miika Huttunen (piano,clavier,melodica),Teemu Hanninen (batterie)Marko Manninen et Tuuka Helminem (Violoncelles) jouent selon leur propre définition du Kebab-casher-jazz-film-traffic-punk

Le point d'orgue de la premiere soirée sera le spectacle intitulé Once Upon A Time In Belgium qui réunira pour la premiere fois sur une même scene Univers Zero,Present et Aranis (18 musiciens pour cette creation specialement preparée pour le festival).On retrouve donc Aranis et ses musiciens : Liesbeth Lambrecht (violon) , Marjolein Cools (Accordéon),Stjin Denys (guitare),Jana Arns (flute)et Joris Vanvinckenroye (contrebasse) qui est aussi le compositeur, avec un extrait de leur dernier opus Roqueforte (Atrock ,2010) sur lequel Pierre Chevalier et Dave Kermann (Present) sont deja invités.Le titre : Roque .On s'ecoute pour l'occasion les 6 premieres minutes de La Faux d'Univers Zero (album Heresie,1979) .

C'est d'ailleurs l'occasion pour nous de saluer le label Italien Altrock qui produit plein de groupes formidables comme les Italiens de Yugen , qui seront la le samedi et dont on ecoute un extrait du dernier album Iridule (2010) : Becchime.

On continue ensuite avec nos amis de Jack Dupon .C'est vraiment nos amis ,ils ont vu ce blog,nous ont contacté ,ils aiment bien notre emission et ,ca tombe bien , on aime bien leur prog rock puissant et granguignolesque qu'ils nous servent avec brio depuis leur premier album "L'echelle du desir "(2007,Musea).C'est d'ailleurs un extrait de cet album intitulé "Oppression "qu'on va ecouter maintenant.On salue les musiciens : Gregory Pozzoli (guitare,voix) , Thomas Larsen (Batterie,voix),Arnaud N'Doihoma (Basse) et Phillipe Prebet (guitare,chant) et on chroniquera leur petit dernier "Demon Hardi" tres bientot .

On termine notre decouverte de ce cru 2011 de belle facture (désolés pas eu le temps de passer Christian Vander Solo ,Gargantua et Panzerballet )avec le trio Bordelais Grumpf Quartet (oui c'est bien un trio) . Les musiciens : Manu Larralde (batterie) , Gabi Larralde (basse) et Laurent Toulouse (guitare) définissent leur musique comme "un cri de macaque fou transcrit en musique par un robot du futur obsessionnel. Nul doute qu'on en reparlera tres bientot.

On n'oubliera pas au passage la surprise de cette edition:le chanteur belge Arno , peu proche de la définition originelle du rock in opposition,mais lui même un artiste en marge peu habitué aux concessions commerciales,avec un titre de son album French Bazaar, La vie est une partouze.

On se separe avec la piqure de rappel de l'emission precedente et c'est Robert Wyatt qu'on retrouve en concert au Royal Drury Lane Theatre avec le titre "memories" joué avec les musiciens de son superbe album Rock Bottom (voir ici )

C'etait une bien belle soirée , merci encore à Michel Besset,des invités comme lui ,on en voudrait tout le temps.En esperant que ca vous ait plu,amitiés progressives.      Manu et Stephane .

Toute la programmation du festival jour apres jour et les liens my space vers les groupes et des billets à acheter en ligne et des infos pratiques,tout ca c'est sur le site de Rock In Opposition : ici même

16/12/2010

Emission n°17 : Jazz prog ?

Apres ces deux dernieres editions consacrées à l'ecole de Canterbury,on accentue la demarche avec une emission special jazz.La musique jazz a eu une influence majeure sur le rock progressif et ses dérivés (au même titre que le classique ,par exemple),on peut citer par exemple John Coltrane,dont Magma est une "reponse" à son cri,ou Miles Davis (Dont les albums "Bitches Brew "et "In a silent way" posent les bases du jazz- rock ).A la naissance du rock progressif,nombreux de ces musiciens les plus emerites avaient grandi avec le jazz et l'avait transposé dans leur oeuvre (Titres dépassants les dix minutes,suites,grandes parties dévolues à l'improvisation,omniprésence des cuivres etc...).C'est donc en toute logique qu'on retrouve à present des musiciens de jazz dont on ressent dans la création qu'ils ont écouté du prog et l'ont transposé dans leur oeuvre.Ce sera donc le fil conducteur de cette edition 17 de Vraiment Autre Chose

Ouvrez grand vos esgourdes : une heure de pur jazz nous attend.

37331.jpgEt on demarre avec Keith Tippett,compositeur et pianiste de jazz brittanique qui a nottament collaborré avec King Crimson (l'album Lizard entre autres et sa formidable suite-titre) et créé le Centipede ,un enorme big band de 60 musiciens dont deux Robert , Fripp et Wyatt .On le retrouve ici avec le Keith Tippett Group dans l'album "Dedicated to you but you were'nt listening "(1971) .Ce titre est celui d'un morceau de Soft Machine (volume 1 ) et on retrouve autour de Tippett des musiciens de S.M (Elton Dean -Sax alto ,Nick Evans -trombonne et Robert Wyatt -batterie) et des futurs musiciens de S.M (comme le bassiste Roy Babbington et le batteur Phil Howard).Reste à citer Tony Uta aux congas et Gary Boyle à la guitare.C'est donc un septet à deux batteries qu'on ecoute la avec le titre : " This is what happens "

oo_0.jpgOn continue sans transition avec John Zorn qui avec sa formation "The Dreamers " nous propose une musique plus douce et "gentille "qu'à l'accoutumée.C'est une formation dans laquelle Zorn ne joue pas mais il est le compositeur de cet album : OO (2009) et il dirige les musiciens en "sound painting "pendant les concerts.Les musiciens : Marc Ribot (guitare),Jamie Saft (piano,clavier),Joey Baron (batterie),Trevor Dunn (basse),Cyro Baptista (percus),Kenny Wollesen(vibraphone).Le titre "Miller's Crake" semble etre un lointain cousin de celui de Keith Tippett . 

Andy-Emler-megaoctet-West-in-peace.jpgC'est ,apres Tippett,à un autre pianiste qu'on va s'interesser.Andy Emler,né en 1958,est aussi organiste,chef d'orchestre et compositeur.Il entre au Conservatoire National Superieur de Musique et de Danse de Paris ou il obtient ,avec le pianiste Antoine Herve,le premier prix de contrepoint.Il crée ensuite son quintet (sobrement intitulé le Andy Emler Quintet) et colaborre en paralelle à de multiple projets.En 1986,il rentre à l'Orchestre National de Jazz.Apres s'etre vu refuser la direction de l'O.N.J,il crée le Andy Emler Megaoctet (9 musiciens en réalité , c'est donc un méga-octet).Il s'entoure donc de Claude Tchamitchan (basse),Eric Echampard (batterie),Francois Thuillet (tuba),Laurent Dehors,Thomas De Pourquery et Guillaume Orti (saxophones) ainsi que de francois Verly aux percus et Mederic Collignon au bugle,cornet et chant.     On ecoute ici un extrait du penultieme album:West in peace (2008) intitulé "Les Lions Sauvages".

fractale.jpgPassons maintenant à Fractale le projet du Saxophoniste Julian Julien, qui signe avec "Suranée" son 3eme opus, le premier avec Fractale.
Fractale est un septet composé de 3 saxos, 2 trompette, 1 tuba et 1 batterie, démontrant que sans guitare on peu sonner très rock.
Rythmique vrombissante et hypnotique qui évoque la zheul musique, solo puissant et enchevêtrement de mélodie, sont à l'honneur sur XV et XVI, extraits diffusés ce soir ;

DeBethmann_Cubique_w.jpgOn passe à un autre pianiste.Pierre De Bethman,qui apres une honnete carriere de side-man , crée le groupe Prysm puis l'Ilium quintet puis Ilium Septet.C'est donc le septet Ilium que l'on retrouve ici dans leur 4eme opus : Cubique (2009).Outre P.De Bethmann (au piano,donc et à la composition),on retrouve ici david Al Malek (sax tenor),Stephane Guillaume (sax alto),Michael Ferberbaum (guitare),Lionel Artaud (contrebasse),Franck Aguilhon (batterie) et Jeanne Added dont le chant n'est pas pour rien dans la couleur "Canterburienne" de cet album (on pense ici aux Northettes -les choristes feminines d'Hatfield And The North) : le morceau : Cubique

cover_35141832010.jpgOn enchaine avec un batteur compositeur,Patrick Forgas.Son premier album Cocktail (1977) lui avait valu le titre de "reponse Francaise au Canterbury".On le retrouve ici dans un septet avec violon,sax et trompette : le Forgas Band Phenomena.C'est un extrait de son dernier album L'axe Du Fou (2009) qu'on ecoute ici : La Clef

 

s_3fe7206750684ae6b9961baa39ec760b.gifOn finit en beauté avec le quartet Lyonnais :  uKanDanz .Peu d'infos en vérité sur ce groupe dont j'ai eu la chance de me procurer une démo et qui seront à Toulouse en Mars.Ils nous servent une sorte de melange entre l'ethio jazz et les musiques actuelles avec brio et puissance.

 

Quant on vous disait que c'etait une heure de pur .... Bonne ecoute. Manu et Stephane

Une emission sensationelle à écouter ici : Vraiment Autre Chose jazz prog

 

 

Vous pouvez aussi telecharger cette emission pour la réécouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?q0fmp3hd97r9ykd

Une fois n'est pas coutume,la grande majorité des artistes diffusés ce soir sont vivants et en activité,n'hesitez pas à prendre plus d'informations ou ecouter d'autres extraits sur leurs sites respectifs :                                                                                                 Andy Emler Megaoctet : www.andyemler.com                                                                                                        Julian Julien et le groupe Fractale :   http://www.myspace.com/groupefractale                                                                       Pierre de Bethmann  : www.pierredebethmann.com                                                                                                  le Forgas Band Phenomena : http://forgasbp.online.fr/                                                                                                          et enfin les lyonnais de uKanDanZ :                                    http://www.myspace.com/ukandanz

14/12/2010

Emission n°16 : Robert Wyatt ... Rock Bottom

Après une incursion dans le milieu scolaire de Canterbury, continuons de plus belle avec l'un de ses meilleurs élèves, Robert Wyatt, qui en 1974, a obtenu un Master avec le chef d'oeuvre Rock Bottom.200px-RobertWyatt_2006.jpg
Avant de se délecter de la quasi intégralité de l'album, petit retour sur les débuts de Robert Wyatt batteur, chanteur, compositeur.
Tout commence en 1966 avec les Wild Flowers, première ébauche qui nourrit en son sein les piliers du style Canterbury.
Suite à cette expérience Wyatt, Kevin Ayers et Mike Ratledge fondent Soft Machine mélange de pop et de jazz.
Après 4 Albums, lassé de voir le groupe tendre de plus en plus vers la musique instrumentale,  Robert Wyatt (a un desir d'avenir plus juste et) s'en va former Matching Mole histoire de réchauffer ses cordes vocales et retrouver le gout des (choses simples) chansons.
Malheureusement en 1973 une chute le laisse paralysé des deux jambes. Contraint d'abandonner la batterie, il se consacre au claviers, au chant et à la composition, puis enregistre l'un des albums majeurs des 70's, pour ne pas dire du siècle: Rock Bottom.
Pour une Bio plus complète un très jolie site avec des interviews en français et en anglais, datant des années 70 à nos jours.
http://www.disco-robertwyatt.com/index.htm

10_vol1.jpgOn commencera donc l'emission avec deux titres enchainés du "volume 1" (1969)premier album de Soft Machine qui nous permettent d'apprecier à sa juste valeur les talents de batteur mais aussi de chanteur (et melodiste) de Wyatt: Why am i so short" et "so boot if at all".On y retrouve aussi Mike Ratledge (guitare),Hugh Hopper (basse) et Brian Hopper (sax alto,sax tenor)

 

Puis la piece maitresse de ce n°16 : Rock Bottom ,le deuxieme album solo de Robert Wyatt qu'on ecoutera,une fois n'est pas commune,en quasi intégralité.

8751-rock-bottom.jpgBien qu'ecrit dans sa grande majorité avant l'accident,il est difficile de ne pas voir dans l'intimisme et la noirceur de certains titres un coté autobiographique (en anglais hit the rock bottom signifie toucher le fond)  à cette oeuvre tres largement consacrée à la compagne de Wyatt : Alfreda Benge qui signe aussi les dessins de la pochette et intervient dans le final de "Alife"

On demarre avec "Sea Song " petite chanson d'amour irreverencieuse bourrée d'allégories marines interprétée par Wyatt et Richard Sinclair (Deja present dans The Wild Flowers et par la suite dans Caravan,Hatfield And The North,Camel).Puis on passe directement au 3eme titre : Little Red Riding Hood Hit The Road,morceau pour le moins singulier (la batterie et les cuivres sont passés à l'envers pendant la premiere partie) ou Wyatt et Sinclair sont accompagnés du trompettiste sud Africain Mongezi Feza ( qu'on retrouvera quelques anées plus tard dans l'album "in praise of learning" de Henry Cow) et du poête,humoriste et parolier Ivor Cutler.

Puis deux titres plus intimistes : Alifib (Wyatt y retrouve le sensationnel bassiste des Wild Flowers et de Soft Machine : Hugh Hopper) et Alife (ou les deux musiciens sont rejoints par Gary Windo -Clarinetiste de Matching Mole qu'on retrouvera plus tard aux cotés de Chick Corea ou dans le big band de 60 musiciens (dont Wyatt mais aussi R.Fripp de Crimson)créé par le pianiste Keith Tippett , le Centipede  et par Alfreda Benge (comme je l'ai deja dit plus tôt , fallait suivre).

L'album,comme l'emission ,se termine en apotheose avec le splendide Little Red Robin Hood Hit The Road (le petit robin des bois prend la route) ou l'on retrouve Wyatt,Sinclair,et Cutler entourés cette fois ci du battteur Laurie Allan (ephemere batteur de Gong sur Flying Teapot),du guitariste Mike Oldfield et du violoniste Fred Frith,dont on a deja beaucoup evoque la carriere (Henry Cow,Art Bears,Massacre ou plus recemment The Dreamers)

Une emission à l'image de l'album sensationelle que vous pouvez ecouter ici : Vraiment Autre Chose n°16 Robert Wyatt

ou bien la telecharger ici : http://www.mediafire.com/?s8yrjtdt05t3oqa

Apres avoir traité de la presence du jazz dans le rock progressif,on prendra le chemin inverse dans la prochaine edition consacrée à la presence de prog dans le jazz ancien (Keith Tippett Group) ou actuel (Andy Emler Megaoctet,Julien Julian Fractale,et des tas d'autres musiciens qui envoient grave leurs mamans.Bonne ecoute.                             Manu et Stephane

 


En bonus une petite vidéo de Soft Machine, "I should've known" qui réunit en un seul titre les compositions "Why am i so short ?" et "So boot if at all" que vous pouvez écouter dans cette émission, mais aussi retrouver sur le premier album du "Soft" sobrement intitulé Volume 1.
http://www.youtube.com/watch?v=gETYS-sNI9E&feature=related  i should've known
Amis batteurs, nous ne saurons trop vous conseiller de voir Wyatt oeuvrer comme un diable derrière ces fûts avec Soft Machine, un mélange de rock et de jazz assez étonnant pour l'époque, qui annonce le style de John Bonham et se classe dans la catégorie des batteurs spectaculaires comme Buddy Rich, Gene Krupa ou Art Blakey avec la finesse d'un Elvin Jones

16/11/2010

Emission n°15 : Egg "The Polite Force"

Eh oui ! Vraiment Autre Chose souffle sa premiere bougie (l'emission n°1 consacrée à l'album de King Crimson "In the court of the crimson king " date du 14 novembre 2009) .Un an et 15 numeros deja sur Radio-Radio que le temps passe vite ...

Un programme de premier ordre pour cette quinzieme puisqu'elle est consacrée à un petit bijou , l'album "the polite force" de Egg,premier volet d'une série consacrée au rock dit de "l'ecole de Canterbury ".

Front.jpgUn bref historique s'impose en preambule : L'ecole de Canterbury se situe dans le Kent en Angleterre et vit naitre vers la fin des années 60 plusieurs formations dont les membres etaient étudiants dans cette ecole.Les plus celebres et premiers precurceurs de ce qu'on appellera par la suite "le style canterbury " sont Caravan et Soft Machine.

Entre autres points communs ,la volonté de combiner le jazz et la pop music,la presence d'un orgue saturé dans un role soliste et la discretion voire l'absence de guitare à une epoque ou le rock progressif brittanique est encore tributaire de l'influence transatlantique (riffs bluesy et accents pseudo Americains).Ces deux groupes adoptent par ailleurs une attitude complementaire: Soft Machine laisse apparaitre sur une musique tres jazz des interludes pop (dans les melodies ou dans les interventions chantées de Robert Wyatt) la où Caravan laisse ,dans une structure pop -chant ,refrain,couplet-,la place à des longs interludes instrumentaux semi improvisés.Mais Soft Machine,apres le depart de Wyatt,s'orientera vers le jazz rock et Caravan deviendra ,apres l'hybride "Waterloo Lily " (une face jazz,une face pop) un groupe de pop formatée à part entiere (et sans grand interet comparé à l'inventivité musicale de certains grands noms de la pop comme les Beatles ou les Kinks)

Mais le style Canterbury etait né et perdurera en Angleterre (Egg,Hatfield and The North,National Health) et dans toute l'Europe (Moving Gelatine Plates en France ou Supersister aux Pays Bas)

Cette emission commence neanmoins et selon la tradition par une piqure de rappel de la precedente et c'est avec plaisir qu'on ecoute un troisieme extrait de l'album Nicolas 2 de Potemkine (1978), cette surprenante formation toulousaine de jazz rock zeuhl ( a re -découvrir dans l'emission n° 14 plus bas dans ce blog).

Puis enfin depuis le temps qu'on en parle,le vif du sujet : Egg . Composé de trois musiciens : Mount Campbell (basse,chant,compositions),Clive Brooks (batterie) et Dave Stewart (claviers,orgue ) à ne pas confondre avec David E. Stewart l'infame compositeur et clavieriste d'Eurythmics,celui ci est un musicien d'exception.Ce set basse-batterie-clavier est le même qu'un des grands noms de l'epoque :Emerson,Lake et Palmer mais la comparaison s'arrete la ,la musique de Egg est autrement plus inspirée,complexe et subtile à l'image du premier extrait , Contrasong,avec ses rythmique en 5/8 puis 9/8,les interventions cuivrées en contrepoint , et ce diable de M.Campbell,qui nous offre ici une demonstration de basse contrapuntique tout en chantant dans le temps.Le resultat est emballant...

Puis,on continue avec la "Long piece suite n°3",fantastique opus en 4 parties où aux influences jazz pop s'additionne avec brio celle de la musique classique contemporaine (Stravinsky,Varese),qui n'est pas sans evoquer par instant Magma.Une petite perle de composition.

Egg se separera un an apres cet album avant de se reformer pour un troisieme puis se reseparer.Clive Brooks arretera la musique pour devenir boucher, Dave Stewart continuera a ecrire les grandes pages du Canterbury Rock et laissera eclater tout son talent de musicien et compositeur dans le fabuleux groupe "Hatfield and The North" et retrouvera Mount Campbell entre autres dans la fin des annees 70 dans le non moins essentiel groupe "National Health "

Bien qu'etant issu de la City Of London School ,bien loin de Canterbury,Egg demeure ,nottament par cet album,un des grands noms du Canterbury Rock,à l'instar des -encore plus éloignés géographiquement -Hollandais de Supersister qui avec "A Girl Named You " (tiré de leur deuxieme opus : To the highest bidder (1971) ) nous livre la pleine quintessence du rock Canterbury (dans son acceptation originale : Melanger jazz et pop).Les musiciens : Robert Yan Stips (Clavier,chant) ,Ron Van Eck (Basse),Sacha Van Geest (Flute) et Marco Vrolijk (batterie,percus)

Enfin on concluera cette emission avec le retour de notre fameuse rubrique "J'ai decouvert ca cette semaine,faut trop que j'vous le fasse ecouter,ca déchire" avec les Suedois de Panzerpappa,le titre "Koralrevens Klagesa" (tiré du presque éponyme album "Koralrevens Klagesan",2006) est l'occasion pour nous de le crier haut et fort (clin d'oeil) : Canterbury's Rock's Not dead . 

Vous pouvez ecouter cette emission  ici :

Vraiment Autre Chose n°15 Egg

A bientot .         Manu et Stephane

Vous pouvez aussi telecharger cette emission pour la réécouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?j00h3r8j6129jj7

 

08/11/2010

Emission n°6 : Metal Progressif (Tioum's emission)

En attendant la prochaine emission ,qui sera,nottament,consacrée au groupe Egg,nous vous proposons ici de decouvrir ou réécouter l'emission n°6 datée du 13 fevrier 2010 et consacrée au metal progressif.Par metal progressif nous entendons des formations se revendiquant de ce mouvement ou tres clairement influencées.

Au menu,donc:

cover_5824419102008.jpg Mr Bungle ,bien sur,avec un extrait de son deuxieme album Disco Volante,album le plus audacieux du groupe de Mike Patton tres proche du son Rock In Opposition:Carry Stress in a Jaw (qui comporte la particularité d'avoir en son sein le morceau caché de l'album),puis on passe de Patton à John Zorn (qui avait produit le premier album de Bungle) avec un titre de Naked City tiré de l'album Radio (1993):Trigger Finger.A noter dans cette formation la presence de Fred Frith,le guitariste d'Henry Cow qui est à la base du mouvement Rock In Opposition.

ephel-duath-pain-necessary-to-know.jpg Puis on continue avec Ephel Duath,avec un extrait du formidable "Pain Necessary to Know"ou ce groupe Italien nous donne à entendre une sorte de Jazz Core Metal brillament inspiré avec le titre "Vector,mouvement 2".On quitte l'Italie pour les states avec le groupe Blotted Science,qui comporte nottament en son sein l'ancien bassiste de Cannibal Corpse,Alex Webster et son album The Machination Of Dementia dont chaque titre evoque soit des maladies mentales soit la facon de les traiter (à la maniere de Carcass),pour preuve l'extrait choisi : Brain Fingerpritting.Puis direction Rambouillet avec le groupe au nom si evocateur "The Pitbulls In The Nursery "avec le morceau caché de leur album Lunatic.Une magnifique montée progressive qui debute au cithare avant l'arrivée des guitares basse batterie pour un final "Hindo-metal " de haute volée.

Sleepytime%2520Gorilla%2520Museum%2520-%2520Grand%2520Opening%2520And%2520Closing%2520-%2520CD.jpg On continue comme il se doit avec Sleepytime Gorilla Museum,un des meilleurs (si ce n'est le meilleur) groupes de ce genre qui par ses compositions déroutantes et sa presence scenique extraordinaire s'impose comme les purs heritiers d'Henry Cow ou King Crimson.Vous apprendrez ici le pourquoi de leur nom (explication qui m'a par la suite été confirmée par le chanteur lors du festival de Carmaux)et donc un extrait Sleep Is Wrong tiré de leur premier album.A noter que ce titre a été recemment repris sur scene par Tony Levin le bassiste de Crimson (entre autres).Sans transition,on passe en Suede avec le "Tredje Ikarien " de Samla Mammas Manna tiré de leur album de 1999 Kaka.Avec un son plus moderne que leurs precedents album mais la même folie inérante qui caracterise la bande du regrétté Lars Hollmer,un petit bijou !!!!

Afront_warriors.jpg Enfin,pour conclure cette emission "j'suis chez oim's,je trippe ,y'a pas ma mother",on, retrouve avec plaisir le groupe Primus du fantastique bassiste Les Claypool avec Welcome To This Word extrait de l'album Pork Soda.

Une bien belle emission tres energique que vous pouvez ecouter ici :  

 VRAIMENT AUTRE CHOSE # 6 - 13 02 10

Le sujet est loin d'être épuisé,il y aura d'autres emissions sur ce genre precis et en attendant,bonne écoute.  Manu et Stephane

 

Vous pouvez aussi telecharger cette emission et l'ecouter plus tard ici : http://dl.free.fr/jJ3nZubpp

En bonus le superbe site de Sleepytime : http://www.sleepytimegorillamuseum.com/ celui d'Ephel Duath : http://www.myspace.com/ephelduath  de Blotted Science : http://www.myspace.com/blottedscience 

Et enfin nos amis de Pitbulls in The Nursery cherchent un nouveau chanteur pour leur deuxieme album ,si vous etes intéréssé (ou pour ecouter d'autres extraits du premier ) : http://www.myspace.com/pitn

27/10/2010

Emission#14 Potemkine,Alfie Ryner Memorial,L'Orchestre De Mlle Durin,etc...

Cette emission est particuliere a plus d'un titre!

En effet elle marque le changement d'horaire de Vraiment Autre Chose puisque vous pourrez desormais nous ecouter le jeudi à 21h toujours sur 106.8 pour toulouse et sur www.radio-radio.net .

C'est aussi une emission présentée en monome en l'absence de Stephane consacrée à l'album Nicolas 2 du groupe Toulousain Potemkine puis à quelques formations actuelles de jazz rock prog Toulousaines.Une emission qui evite néanmoins l'etiquette : "100% Toulousain"

En effet , en guise de hors d'oeuvre sous forme de piqure de rappel (mouais ,un hors d'oeuvre qui a la forme d'une piqure,je sais,ça n'a aucun sens-licence blogistique) un troisieme titre de l'album Solar Plexus du groupe suedois eponyme (emission 12 en écoute sur ce blog) : Bouillabaisse, titre résolument soul - funk qui marque l'arrivée de Vraiment Autre Chose le jeudi dans une grille radio plutot orientée funk.

nicolas.jpgPuis le vif du sujet,2 extraits de l'album "Nicolas 2 " du groupe Toulousain Potemkine (1978) qui nous livrent ici une petite pepite jazz rock qui n'est pas sans rapeller le Mahavishnu Orchestra avec des petits accents zeuhl.Un bref historique de Potemkine,une histoire de famille qui oscillera au gré de leurs trois albums du Canterbury( le premier album Foetus,1974),du rock de chambre-RIO (Triton ,1977) à cet album qui leur vaudra les felicitations de John Mc Laughlin en personne .

Les musiciens : Charles Goubin (guitare,voix) , Phillipe Goubin (Batterie,percussions), Michel Goubin (Clavier,chant) et l'excellent Dominique Dubuisson à la basse.                Au programme,donc deux titres de cet album : "Raspoutine " suivi de "Theme pour un swing imaginaire"

images 2.jpgPar la suite , deux extraits du premier album du groupe Alfie Ryner Memorial paru cet année et produit par Les Productions du Vendredi,comme l'album d'Eric Lareine Et Leurs Enfants que nous vous avions présenté en mars dernier : "Palinka " puis "Anti...".Les musiciens : Paco Serrano (Saxophone , voix) , Gerald Gimenez (Guitare) Guillaume Gendre (Contrebasse) Loris Pertoldi (Batterie) Guillaume Pique (Trombonne) .

S'en suivra un titre de Samla Mammas Manna : "Tredje Satsen" tiré de l'album Snorungarnas Symphoni .

images3.jpgPuis deux extraits de l'album "Le Cabinet des Curiosiés" du groupe "L'Orchestre de Mlle Durin ", formation atypique -4 saxophonistes,une reparatrice de saxophones et un batteur- qui nous servent ici un jazz prog virtuose et minimaliste le plus souvent au service de petits recits amusant , un bijou ! : "intrigue récurente dans la ville de Louisette Savitskaïa" , "Sadique Escarcelle ".Les musiciens : Camille Secheppet ( Sax Alto) Emmanuel Pelletier (sax tenor et soprano) Alexandre Piques (batterie) Marc Maffiolo (sax basse) et Yannick Puybaret (sax baryton et alto)

Pour finir , un extrait du groupe Stabat Akish,tiré de leur album eponyme paru en 2009 chez Tzadik dont on avais deja diffusé un extrait dans l'emission n°3 (Abacus,plus loin dans ce même blog) : Greed et enfin en bonus le groupe Extrasystole aujourd'hui disparu dans un tres bel exercice de medley "the rotten pot" ou se cotoient Magma,Droles de dames , Zappa,C'est mon choix , Betthoven ,Mozart etc ...

Une bien belle emission,en effet à ecouter la :

VRAIMENT AUTRE CHOSE #14 - Ô Toulouse

ou à telecharger ici : http://www.mediafire.com/?w5jasz9ujbp4ymb

Bonne écoute . Amitiés progressives . Manu et Stephane .

En Bonus le lien my space d'Alfie Ryner Memorial (en concert le 20 novembre à Toulouse,la Dynamo) :   http://www.myspace.com/alfierynermemorial

                     L'Orchestre De Mle Durin (en concert le 28 novembre à Toulouse  , cinéma Utopia )    http://www.myspace.com/lorchestredemlledurin    Stabat Akish : http://stabatakish.com/    

Vous pourrez eventuellement vous procurer leurs albums respectifs sur ces pages                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   

20/10/2010

Emission n°3 : Abacus

                   Petit retour en arriere en attendant la prochaine emission ce samedi  , pour tout ceux qui n'ont pas eu la chance de l'ecouter en direct ,ou pour ceux qui brulent de la ré écouter. Il s'agit donc de l'emission du samedi 12 decembre et c'etait seulement les balbutiements de Vraiment Autre Chose,les propos sont certes un peu hésitants mais nous sommes deja habité par cette flamme inextinguible d'ecouter des petites perles musicales.

 Front.jpgLe programme en temoigne puiqu'au coeur de la programmation,nous partions en cette froide soirée hivernale (et hop un peu de mise en situation) à la decouverte d'un album fantastique : Abacus , premier album éponyme du groupe du même nom.A l'instar de Zhengzheng Rikang et de Zwaï,que nous evoquions lors de l'emission n°13 ,  il s'agit d'un album non réédité et donc d'une exclusivité.

Au menu,aussi CAN avec le titre Spoon tiré de l'album Ege Bamyasi ,puis les Toulousains de Stabat Akish avec un extrait de leur premier album paru chez Tzadik qui nous donnent ici, à entendre leur jazz rock prog qui n'est pas sans evoquer Gong periode Moerlens (Expresso,Gazeuse , etc ...).un album à vous procurer au plus vite.

Puis le vif du sujet avec 4 extraits de cet album d'Abacus qui est sans conteste le meilleur de cette formation qui glissera par la suite vers un rock blues plus conventionnel jusqu'à sa séparation en 1976 apres 4 albums . Ils se reformeront en 1982 pour un album puis se resépareront jusqu'en 2001 ou ils se rereformeront (a l'heure de publier ce blog nous ignoront s'ils se sont rereséparé).

825.jpgLes musiciens sont : Chris Williams (chant et composition ) Hans-Rolf (Charly pour les intimes) Shade (Guitare) Chris Barutzki (Clavier,Orgue Hammond) Rainer Niklovitz (Batterie) et Klaus Kolhase (Basse) .Nous entendrons donc PipeDream Revisited suite en deux parties puis Capuccino,Don't beat so on the horses (pour continuer la thematique drogue dure entamée avec spoon )et enfin Chestholder titre qui se termine par des citations par extraits des themes musicaux principaux des titres de l'album ,une sorte de recapitulation musicale.

On ecoutera donc Pipedream revisited 1&2 , Capuccino , Don't beat So on the Horses (C'est comme Spoon de Can ,on se demande bien de quoi ca parle) puis Chestholder ou le groupe se livre à un exercice que j'aime particulierement : recapituler un album dans son dernier titre (exercice generalement dévolu à l'opera mais deja pratique par les Beatles ,puis par Queen ou Arti e Mestieri mais bien apres 1971)

Apres ce magnifique album ,on enchaine avec le titre "The collapso" de National Health  (Of cures ans queues ) avec son intro Mario Bros (10 ans avant Mr Bungle,20 ans avant Estradasphere,mais surtout 4 ans avant la sortie du jeu en question ) Pour redescendre en douceur rien ne vaut un bon titre de Charles Mingus (Thrack 2 sur "the black saint and the sinner lady"1963 )pour se rapeller qu'il n'y a pas que le rock qui puisse être progressif.Une bien belle emission que vous pourrez ecouter la:

VRAIMENT AUTRE CHOSE #3 - 12 12 09 ABACUS

ou telecharger pour l'ecouter plus tard ici : http://dl.free.fr/aUp1o8nZL

Bonne ecoute et a samedi 22h sur radio radio (106.8 ds la region toulousaine ou www.radio-radio.net ) pour une nouvelle emission.

Amitiés Progressives ... Manu et Stephane.

en bonus le site officiel d'Abacus  : http://www.abacus-studio.de/ 

images.jpg

ainsi que celui de Stabat Akish (premier album paru chez Tzadik à ne pas manquer en attendant le second ) : http://stabatakish.com/

 

 

10/10/2010

Emission 13 : Can "Zhengzheng Rikang" & Häx Cel "Zwaï "

Eh oui ! Cette semaine nous avons concocté une emission aux petits oignons puisqu'il y a DEUX albums de la semaine. Vraiment Autre Chose , treizieme du nom parle de Can et de Hax Cell , mais ne parle pas d'Axel Khan .

zhengzhengfrontlgye7.jpgOn commence donc avec Can , dont nous avions déja écouté lors des premieres emissions quelques extraits de l'album "Ege Bamyasi".C'est un autre pan de l'oeuvre de ce fantastique groupe allemand de  psyché-prog-rock-minimaliste que nous decouvrons car cet album pirate semi-officiel paru en 2006 revient sur les debuts en compilant des demos enregistrées entre 68 et 69.Certains des 7 titres sont des alternate takes de morceaux presents dans les albums "Monster Movie" et "Soundtracks", ou dans les compils "Delay 1968 " et "Unlimited edition 1976", d'autres sont carréments inedits.

C'est la premiere periode de Can avec Malcolm Mooney au chant avant que celui ci ne decide de rejoindre les USA pour preserver sa santé mentale et ne soit remplacé par le japonais Damo Suzuki (qui , lui même , quittera Can pour rejoindre l'eglise de scientologie ).Pour le reste on retrouve avec plaisir le set original de Can : Mickael Karoli à la guitare (dont on apprecie la finesse du jeu nottament dans le troisieme extrait diffusé "she brings the rain ") Irvin Schmit aux claviers , Holger Czukai à la basse et le formidable Jaki Liebezeit à la batterie.

On decouvre au fil des quatres extraits choisis par nos soins un Can oscillant successivement entre rock garage (My Connection ) rock prog (Nothing away) ballade jazzy (She brings the rain , qui peut rappeller du Tom Waits premiere epoque) et rock psyché obsessionel  (Little Star of Bethleem ).

imagesCAXR7S1K.jpgPuis on quitte Cologne pour Hanovre avec le groupe Häx Cel . La aussi , il s'agit d'un album rare puisque "Zwaï" qui est un live est le seul album du groupe.Formé en 1971 par des musiciens ambitionnant de meler rock prog et musique classique,Hax Cell a la particularité notable de ne pas comporter de guitariste,les solis etant dévolus majoritairement à la flute.Hax Cell enregistrera un single "Albinoni " en juin 72 avant le concert à la Beethovensaal en octobre qui donnera l'album Zwaï.

Avec un clavier joué facon clavecin et des melodies evoquants Bach ou Albinoni alternées avec des envolées à la flute à la Jettro Thull,Häx Cel propose un son bien différent des autres formations prog-classique de l'epoque (Renaissance , Emerson Lake et Palmer) comme on peut l'apprecier dans les extraits difffusés : Le single "Albinoni" puis extraits du live : Julius Cesar , Music , March et une reprise de la Bourée de Haendël.  

Les musiciens ( Mickael Moebus ,basse et chant , Achim Neubauher , clavier , Rainer Greffath ,batterie et Dieter Neumann à la flute ) se sépareront à la suite de la sortie de l'album appellés par des projets respectifs à Bochum ou aux states et terriblement décus par la pochette de l'album un brin tristounette.Ils se reformeront dans les années 90 avec en plus le fils du flutiste à la guitare perdant par la même ce qui faisait l'originalité de leur son.

Une bien belle emission donc avec des albums presque inédits , allemands et commencant par la lettre Z que vous pouvez écouter ici :

 Vraiment Autre Chose n°13 Hax Cel Can

Bonne écoute.Amitiés Progressives. Manu et Stephane

Vous pouvez aussi telecharger cette emision pour l'ecouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?vc64xc6huc0wz9v

Petit bonus : l'objet de la discorde , la pochette de Zwaï :

Front.jpg

09/10/2010

SOLAR PLEXUS emission # 12

C'est donc de retour du festival RIO de Carmaux , la tête encore pleine de grands moments musicaux et le coeur , donc,relativement leger que nous avons attaqué cette douzieme edition dont nous ne pouvons que recommander explicitement l'ecoute.

images[9].jpg Avec aussi un petit parfum d'inedit car l'album dont nous traitons : Solar Plexus par le groupe Solar Plexus (1972) n'a pas été réédité en cd .C'est donc une exclu "Vraiment Autre Chose " joie , bonheur.

La piece maitresse de cet album "concerto grosso for popgrüpp " est une veritable petite pépite à ne rater sous aucun pretexte.Débutant comme une veritable piece de classique,ce titre evolue progressivement et subtilement vers le rock prog,le jazz ,la soul-funk avec une maestria rare. Plus de 20 min de pur bonheur .

Solar Plexus est un groupe suedois composé de deux anciens du groupe "Made In Sweden " ,Georges Wadenius (guitare,basse) et Tommy Borgud (batterie) ainsi que de Tommy Korkberg (guitare) et des epoux Dominique : Carl -Axl (clavier,flute ) et Monica (clavier,voix).Les epoux Dominique qui sont par ailleurs les compositeurs.Le fameux "concerto grosso..." a été enregistré avec l'orchestre symphonique de Norkeping dirigé par Everett Lee.

images.jpg

 

Cette fantastique emission ,douzieme du nom , debute par un rapide retour sur le festival de Carmaux.Au menu , donc:

1 - Peter Brotzmann "Full Blast " . Present le deuxieme jour du festival, Peter Brotzmann ,une des sommités du free jazz dont l'album "machine gun " (1968) fait reference en la matiere, a litteralement scotché les festivaliers sur leur siege pendant une heure de pur free.Ici,le premier extrait du live ou vous pourrez comprendre le pourquoi du nom full blast (citons le sidérant M.Wertmuller à la batterie)

On continue ensuite dans le rock in opposition avec :

2-Volapuk , quartet francais mené par Guigou (pas Elisabeth ,rassurez vous ) Chenevrier , ancien batteur d'Etron Fou Leloublanc un des groupes fondateurs du mouvement avec le titre "voila Puk " extrait de l'album Polyglott (2000) écrit pour le groupe par Lars Hollmer (le fantastique compositeur et accordeon de Samla Mammas Manna )

3-Kruzenhstern i Parohod , formation israelienne russophone de jazz experimental et (accrochez vous bien ! ) de klezmer-core.Meme si cette derniere appellation peut foutre la trouille, le titre "cul-de-suc " tiré de l'album "the craft of primitive klezmer "est un petit joyau.De plus , Kruzenhstern I Parohod nous permet de renouer avec la grande tradition de Vraiment Autre Chose : écouter des groupes qui ont un nom imprononcable pour se la peter grave ... 

Puis apres ce petit en-cas RIO , nous attaquons le vif du sujet avec deux extraits de l'album de Solar Plexus : "Wallemberg " pour la mise en bouche et puis bien sur ,depuis le temps que j'en parle, le merveilleux "Concerto Grosso For Popgrüpp "

Une bien belle emission en effet . Bonne écoute . Amitiés progressives.

Manu et Stephane.  

VRAIMENT AUTRE CHOSE solar

Vous pouvez aussi telecharger cette emission ici : http://www.mediafire.com/?d2uk6893evw38s6

un pitit lien pour la route le site des impayables Kruzenhstern I Parohod ( on reviendra sur ce groupe lors d'une prochaine emission ) : http://www.parohod.net/

 

06/10/2010

Emission n°11 Festival Rock In Opposition Carmaux

                            Front.jpg     Vraiment un autre blog

Eh oui , Vraiment Autre Chose ,la petite emission musicale sans pretention d'obédience progressive a enfin son blog .

Nous ne sommes ni des experts en la matiere ni des fins musicologues mais seulement deux passionnés qui souhaitent faire partager leur amour pour ces musiques qu'on entend pas assez à la radio .

 Vraiment Autre Chose est une emission bimensuelle à ecouter tout les samedis soirs à 22h sur www.radio-radio.net ou sur 106.8 dans toulouse et sa region .

Sur ce même site vous pourrez podcaster la derniere emission en date.

Mais les autres emissions plus anciennes ,nous direz vous si vous veniez à nous croiser au detour d'un chemin , sont elles destinées à tomber dans l'oubli tels Axelle Laffont,l'atari 520 Ste ou le Tang (un litre de magie par boite ) c'est ça hein ? chacun sa route , chacun son chemin -comme le chantait un oncle au prenom isräelite - ?

Eh bien non et nous le disons haut et fort (clin d'oeil) Toute musique n'existe que si elle est écoutée ,diffusée et partager .C'est notre crédo et la raison d'être de cette emission .

Mus par notre amour indécrottable (nb :c'est un amour ou il y a des crottes et qu'on peut pas enlever,ca sent un peu mais quand on aime ... )  pour tout ce qui est Rock Progresssif 70's et actuel,Rock In Opposition,Krautrock,musiques d'avant garde  etc... ,nous presenterons ici même (ca tombe bien) le contenu de l'emission actuellement diffusée ainsi que certains liens utiles.

Mais aussi sur Vraiment Autre Chose , le blog, vous pourrez écouter toutes les emissions déja enregistrées à ce jour

Ainsi , nous ouvrons à ce jour le bal avec la 11eme edition de ce rendez vous datée du 4 septembre et dans laquelle nous presentions le festival Rock In Opposition de Carmaux qui s'est déroulé les 17,18et 19 septembre.

rock-in-opposition-2010-1.jpg

Durant cette joyeuse heure , vous pourrez entendre des titres de la plupart des groupes invités ainsi qu'une rapide presentation du mouvement Rock In Opposition crée en 1978 à l'initiative de Fred Frith et Chris Cutler , respectivements guitariste et batteur du groupe Henry Cow.

Au menu ,donc,Henry Cow mais aussi Sleepytime Gorilla Museum , Gong , Miriodor , Rational Diet -fantastique formation de rock de chambre biélorusse qui ouvre pour l'occasion la rubrique que tout les mass médias nous envient : "J'ai découvert ca cette semaine,faut trop que j'vous le fasse écouter ,ca déchire" mais aussi Art Bears qui s'est reformé à l'occasion du festival 30 ans apres .

Bonne écoute ... amitiés progressive

          Manu et Stephane

 

VRAIMENT AUTRE CHOSE (carmaux)

Vous pouvez aussi telecharger cette emission pour la réécouter plus tard ici :

http://www.mediafire.com/?yu1cbxw65s2l5g4

Un petit reportage sur le festival

http://www.progarchives.com/forum/forum_posts.asp?TID=71584

En attendant la Nuit Rock In Opposition sur radio radio cet hiver , l'affiche du premier festival R I O en 1978 avec entres autres et bien sur Samla Mammas Manna ...

RIOPoster.jpg