Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2013

Vraiment Autre Chose n°68 : Quoi de neuf ?

Vous me direz "il manque la numero 67 " , et vous avez bien raison , cette emission 67 fut un superbe concert live donné par Alec K Redfearn And The Eyesores en nos studios , s'en est suivi une interview laborieuse , le tout sera tres bientot sur ce blog .

En attendant , c'est la numero 68 que nous vous proposons d'ecouter , elle s'intitule quoi de neuf , on y fait donc étalage de belles musiques sorties cette année , et le moins qu'on puisse dire c'est que ce premier semestre fut riche .

On y fait la part belle à deux labels : Altrock Productions - avec le dernuier album des flamands de Humble Grumble et aussi le premier album du Five Storey Ensemble , formation de musique de chambre  bielorusse née des cendres de Rational Diet - et Gnougn Records - avec le serdier album tres visuel du groupe Kafka , le dernier du trio Ultra Zook et l'ethio jazz crunch des lyonnais de UkanDanz .

On s'ecoute aussi au passage Alfie Ryner Memorial , Xhox , le Cucci-Band , Mucho Tapioca et le tout dernier October Equus "Permafrost" 

Bref que du bon que vous pouvez ecouter ici

Vraiment Autre Chose n°68 - Quoi De Neuf

ou telecharger là : 

http://www.mediafire.com/?3lok259f7ntadsk

October-Equus-Permafrost-300x300.jpg  On démarre avec le dernier album d' October Equus "Permafrost" , album auto produit et enregistré dans une formation en quatuor . Une tres belle réussite:  le son et l'ecriture particuliere de cette formation espagnole (oeuvre du guitariste Angel Ontalva) , tout en contrepoints et melodies imbriquées donne toute sa superbe dans cette formation ressérrée , en témoignent les deux extraits choisis pour vous "Lead Poisoning" et "Thermokarst" . On le dit à chaque nouvel album de ce groupe , mais cet album est assurement leur meilleur , tres chaudement recommandé ! 

On enchaine ensuite avec l'annonce d'un concert déja joué à l'heure ou nous publions ces notes , mais c'est surtout l'occasion de se régaler d'un extrait du dernier album des toulousains de Alfie Ryner "La Kunda ", tiré de l'album 2 , et aussi de nos chouchous de UkanDanz , ces lyonnais qui allient merveilleusement bien la finesse et la chaleur de l'ethio jazz avec la puissance du rock bien saturé , leur album éponime sorti en 2012 sur le label ethiosonic est un bijou dont on s'ecoute 2 titres "Aykédashem lebé " suivi de "Sema" . A noter que cet album est aussi disponible en vinyle sur l'excellent label Gnougn Records 

On passe ensuite aux dernieres sorties venues d'Italie et precisement de l'indispensable label AltRock , on commence par Humble Grumble , formation belge autour du guitariste Gabor Voros , cet album Guzzle It Up est le deuxieme sorti sur ce label , on y retrouve leur jazz rock tres zappaien ou les guitares , les cuivres et le vibraphone sont au service de compositions à tiroir ou le chant est omnipresent , comme dans l'extrait Skunks

MI0003520732.jpg?partner=allrovi.com  Une petite merveille est aussi sortie des cartons du label , le premier effort de la formation Bielorusse Five Storey Ensemble ,formation née des cendres de l'excellentissime mais helas disparu groupe Rational Diet . On s'eloigne du rock sur ce projet , et l'on est beaucoup plus proche de formations de musique de chambre . Du reste , le projet est né en composant des musiques pour films , ballets , bref on est dans la douceur , l'harmonie et la narration visuelle , une musique un peu cousine de celle des belges d'Aranis . Un premier album dont on espere qu'il aura beaucoup de petits freres tant on se regale à vivre ce voyage musical . Cet album s'intitule Not That City , et on s'ecoute le titre éponyme qui conclue cette merveille , et comme un bonheur ne vient jamais seul ,on ecoute aussi "The Protector

On en profite pour faire une tres belle annonce , deux groupes du label AltRock se produiront à Toulouse le 16 septembre , à savoir MirthKon et Stabat Akish !

576833_367964626586211_2018643551_a.jpg  On s'arrete ensuite sur le label Clermontois Gnougn Records , label créé et géré par le bassiste Manu Siachoua , et label qui a la caracteristique de ne sortir que des vinyles . Ce label nous propose la creme des musiques avant gardistes , rock in oppositon ou noise rock venus des 4 coins de France . On a écouté UkanDanz en début d'emission , on enchaine avec un excellent titre du trio Ultra Zook (quatuor pour l'occasion sur ce superbe Aluminium C4 ) tiré de leur album Epuzz . 


LP-vinyle-Kafka-adaptation-musicale-du-film-la-Petite-Marchande-d-Allumettes-Gnougn-Records_medium.png  Un autre album illustre parfaitement la superbe du catalogue de ce jeune label , c'est celui du groupe Kafka , de Clermont Ferrand : La petite marchande d'allumettes . Cette musique a éét créée par le groupe pour servir d'illustration sonore au film du même nom de Jean Renoir . Les projets alliant musique et cinéma sont légion en ce moment et tout n'est pas forcement intéréssant , mais il faut reconnaitre à Kafka d'avoir parfaitement réussi le pari , cet album est sans conteste le plus calme de leur discographie mais peut etre aussi le plus cohérent. Au gré du film , on passe d'ambiances tout en douceurs et en toucher à des passages plus rock , un vrai voyage ! Tres chaudement recommandé , on s'en écoute toute une face parce que c'est trop bien ! 

 On reste dans les musiques visuelles avec The Unknown Project , groupe de Perpignan , qui , avec l'album "Whatever Happened to Otis (part1) " , nous propose la bande originale d'un film qui n'existe pas (encore?) , l'occasion d'un hommage tres réussi aux maitres du genre . Nous recevrons dans quelques emissions le compositeur et maitre d'oeuvre du projet , en attendant , on ecoute deux extraits : Requiem et Poursuite

Il est temps de passer à la piqure de rappel , rappel de l'emission n°66 , ou nous recevions Cedric Marcucci , maitre d'oeuvre du projet Athanor . On le retrouve ici avec un projet plus ancien , le Cucci-Band , on y retrouve le talent de composition mais au service d'une musique plus proche du canterbury rock . En témoigne , extrait de l'album Bon Débaras , le titre Ballade

Un titre des toulousains de BDC La Belle pour continuer , l'intriguant BNC 2 fonctions , cette formation plutot rare tarde à sortir enfin un album , c'est bien dommage à l'ecoute de leur free jazz rock tantot planant , tantot acide à l'image de ce que nous offre ce groupe sur scene 


october equus,alfie ryner,ukandanz,five storey ensemble,humble grumble,altrock,rock in opposition,ultra zook,kafka,the unknown project,cucci band,gnougn records,xhox,mucho tapioca   On passe à nos amis de Mucho Tapioca , qui nous ont recemment régalé d'un superbe concert , on a enfin reçu leur album et il est extremement recommandable ! D'entrée , ces joyeux trublions habillés en super heros sur scene ( avec le slip par dessus le pantalon , comme tout les super heros qui se respectent) , posent leur identité sur cette premiere galette , un savant melange de leurs influences qui crée un son assez particulier , deux guitares , une contrebasse , une batterie , un chant et un xylophone au menu pour un melange hybride entre punk , rock , jazz et hard core . Amateurs de Frank Zappa ou des Cardiacs , jetez vous sur cet album , qui plus est un tres bel objet . Rock sitophile ou bien rock post précédent , un groupe à part dont on se délecte du beau programme " Scrabble au coin du feu" suivi de "soirée diapos" 

Et on conclue avec de la bonne grosse poutre avec le duo Xhox , de Rennes , album datant de 2007 , le premier du duo qui nous propose du brutal metal prog nourri aux Ruins ou aux Sleepytime Gorilla Museum , on se delecte donc de 2 extraits de cet album Karyotypexplosion

Voilà , voilà , en esperant que cette emission vous ait plu , quelques liens utiles concernant les groupes de ce soir 

October Equus : des infos , des extraits , par là 

UkanDanz : un tres beau site ici même

Humble Grumble , Five Storey Ensemble et tellement de bons groupes sur le label AltRock : leur site 

UkanDanz , Ultra Zook , Kafka , tout ces groupes et d'autres tout aussi bons chez nos amis de Gnougn Records dans ce coin là

Les Mucho Tapioca , l'album en écoute ici 


12/07/2012

Vraiment Autre Chose n ° 51 : Lars Hollmer's night

Une emission totalement exceptionelle pour ce numero 51 puisque nous terminons notre trilogie autour de l'accordeon dans les musiques progressives avec un long portrait du fabuleux accordeoniste et compositeur suedois Lars Hollmer.

Une emission toute en groupe , en solo , en fanfare ou en duo que vous pouvez ecouter ici :

Vraiment Autre Chose n°51 -Lars Hollmer Night

ou bien telecharger là : http://www.mediafire.com/?ox6k2vp0ggal8b2

Mais un historique s'impose

Lars Hollmer voit le jour en 1948 , son premier rapport à la musique viendra d'un cithare offert par sa grand mere et transformé aussitôt en cithare préparé . A la fin des années 60 , il cree la formation Samla Mammas Manna ( nom intraduisible en Francais mais signifiant apparemment " collectons l'argent de Maman " ) , quelque part entre folk débridée , jazz et rock progressif .Dans ce groupe , Lars Hollmer ne joue pas encore d'accordeon , mais du clavier et du chant . Les repetitions et enregistrements sont fait au "ChickenHouse " , studio d'enregistrement construit par Lars Hollmer dans sa maison à Upsalla ( Suede )

 21482.jpgLe premier album , eponyme , de Samla Mammas Manna sort en 1971 . Le propos est encore un peu balbutiant , mais cet album contient des perles comme le "Circus Aparatha" , qui debute l'emission . Les musiciens , Lars Hollmer , donc , mais aussi le batteur Hasse Bruniusson et le bassiste Lasse Krantz , sont rejoint par le guitariste Coste Apetrea qui apporte une touche eminement zappaienne à la musique de Samla des le deuxieme album Maltid (repas) ,une merveille  sortie en 1973 . Merveille dont on s'ecoute alors deux extraits , l'epique "Dundrets Fröjder" suivi de l'amusant "Sister System" . Cette formation sortira deux albums de plus ( dont l'incomparable Klossa Knapitatet ) .

En 1976 , Lars Hollmer rejoint le groupe Ramlösa Kvällar , quintet folk world music , avec entre autre le trompettiste Kalle Ericksson et le sax Ulf Wallander , qui sort son unique album en 1978 , Night without Frames . Quoique bien faite , cette formation restera surtout pour etre la premiere au sein de laquelle Lars Hollmer joue de l'accordeon . Un titre pour preuve : "Den Maskulina Mystiken".

Pendant ce temps , Coste Apetrea quitte Samla pour rejoindre le groupe du guitariste Yuka Tolonnen . Son remplacement par Eino Haapala entrainera un changement de nom , le groupe s'appelle alors Zamla Mammaz Manna . Leur premier album contient un disque de compos , dont on s'ecoute "Profession is the amateur's glue" . Et un disques de pistes improvisées qui leur vaudra les felicitations de Chris Cutler et Fred Frith , du groupe Henry Cow , et leur integration au sein du mouvement Rock In Opposition ( voir notre emission à ce sujet )

220px-FredFrith_AlbumCover_Gravity(1980).jpgDu reste , c'est avec eux que Fred Frith enregistrera la face A de son deuxieme album solo Gravity . pour la petite histoire , il debarque à Uppsala avec des partitions pour les musiciens, peine perdue , ceux ci , totalement autodidactes , ne lisent pas la musique . C'est donc de memoire que cet album sera enregistré , album qui compte parmis les chef d'oeuvre du mouvement Rock In opposition ,témoin l'extrait " Don't Cry For Me "

En 1981 , sort le deuxieme et dernier album de Zamla Mammaz Manna : Familjesprickor ( Family Cracks ) , comme en temoignent les notes du livret , un album fait dans une periode de transition , avec une musique moins optimiste que d'habitude, mais tout de meme quelque belles réussites comme le " Painting Short Story "

V15309.jpgEino Haapala et Lars Hollmer creent alors le collectif Von Zamla , groupe à geometrie variable , qui sort son premier album Zamlanaramma ( 1982)  en quartet , puis devient sextet , avec entre autres le bassiste Wolfgang Salomon et l'oboiste bassoniste d'Univers Zero : Michel Berckmans , pour le deuxieme No Make Up ( 1983) . Le meilleur document à ce jour de la musique de Von Zamla reste un live à Breme , sorti en 1999 par le label Cuneiform Records sous le titre 1983 . On l'apprecie d'ailleurs avec le morceau "Harujänta "

Pendant ce temps , au Chickenhouse , Lars Hollmer compose et enregistre ses premiers efforts solo . Un premier album sort en 1981 , XII Sibriska Cylkar . La musique de Lars Hollmer y est alors de la "musique pour accordeon " , matinée de folk scandinave , avec quelques touches de bizarrerie , mais il faudra attendre d'autres albums pour y retrouver la folie et l'avant gardisme de ses debuts avec Samla . Cet album contient une petite piece mélancolique , ecrite apres la disparition de son oncle , et qui restera comme l'une des oeuvres les plus jouées de Lars : "Boeve Psalm" .

3 autres albums suivront , dans lesquels Lars Hollmer affine son propos et nous propose des titres plus étoffés et des experimentations sonores . Pour preuve " Skiss Till Jazz " ( Fran Natt Idag , 1983) et l'excellent album Tonoga , sorti en 1985 , album conseillé pour decouvrir la musique de Lars Hollmer et dont on ecoute le premier titre , l'intriguant "Onk Kch Onk Kch "

images?q=tbn:ANd9GcRg5Mb9YMZMYPwK9jFm-SpoGORCjMG3T03Evp3w93QJxwT-QkTYcl6pHTC80w1985 , une date importante pour le musicien puisqu'il crée son premier groupe , autour de ses compositions , les titres de Samla et autres etant le fruit de co composition . Le Lars Hollmer Group , devenu le Looping Home Orchestra , sortira en 1987 l'album Vendeltid , un pur bijou , ou les petites pieces melancoliques alternent avec des compositions riches et emballantes telles que " Uflykt Med Damcykel "

Extremement prolixe , Lars Hollmer compose aussi des musiques pour films , ballets , pieces de theatre , entre autre avec le bassiste de Von Zamla Wolfgang Salomon . Il rejoint aussi les deux souffleurs de Ramlossa Kvallar dans un groupe de la meme veine mais nettement plus abouti : Fem Sokker Em Skatt . Dans leur unique album paru tardivement ( 1995) , les musiciens adaptent , entre autre , des pieces du folklore roumain , comme dans l'extrait choisi "Hangul"

Separé puis recréé , le Looping Home Orchestra en est à sa quatrieme formation en 1992 , il comporte Hollmer , Haapala , Lasse Krantz , Fred Frith , Jean Derome , multi instrumentiste quebecois , et le clavieriste de Fem Sokker ... Olle Sundin . C'est sous cette formation que sortira l'album Door Floor Something Window , qui assemble des titres live entre 93 et 95 . Encore un bijou hautement recommandable , un des albums phare du compositeur , ainsi le titre "Quickstep" .

6133cO8dQNL._SL500_AA300_.jpgLars Hollmer est le premier musicien choisi par l'accordeoniste Guy Kluvescek pour son projet de quintet d'accordeon nommé l' Accordion Tribe . S'y rajoutent le slovene Bratko Bibic ( Begnagrad , Nimal ) , la finlandaise Maria Kalaniemi et l'autrichien Otto Lechner . Cette formation alterne compositions originales et adaptations de pieces ecrites precedemment par ses membres . 3 albums verront le jour , comme autant de bonnes nouvelles , les themes sont alors extremement enrichis , l'alchimie fonctionne à merveille et on ne sait plus ou donner de l'oreille avec tout ses contrepoints , canons , fugues et autres . Pour etayer notre propos , un titre de Lars Hollmer : " Lila , pas du valse " ( sea of reeds , 2002 , deuxieme album du quintet ) , une compo de Guy Kluvescek "Swither " (Sea Of reeds ), et une de Bratko Bibic " Encore deux W " ( Lunghorn Twist , 2006 , troisieme album )

Le huitieme album solo de Lars Hollmer , Andetag , lui vaudra une grande reconnaissance et meme un Grammy Award Suedois . Enregistré dans le nouveau ChickenHouse , l'ancien ayant ete demoli , Lars lui même batira le nouveau , on y retrouve Lars en multi instrumentiste ( Piano , clavier , melodica , accordeon , percussion ) et ses fideles compagnons de jeu tels que Wolfgang Salomon , Michel Berckmans ou Hasse Bruniusson , encore une reussite , en temoignent les deux titres tres Samlaïens "Cirkus I " et "Cirkus II "

Lars+Hollmer+-+%255B2000+SWE%255D+-+Utsikter.jpgOn est alors en 1999 et un nouveau projet voit le jour , plus tourné vers une musique de chambre neo classique : Utsiker . Cette formation enchainera les concertsdans les pays de l'est avant de sortir un album , tres reussi lui aussi en 2000 . trois extraits pour notre plus grand plaisir , le classisant "Augustins Tema " , le surprenant " Drums ,mmmh " et le fantasque "Voilapuk " , ecrit pour le groupe Volapük ( groupe francais créé par le batteur d'Etron Fou Leloublan : Guigou Chenevrier )

Mais un fait innatendu se produit au Chickenhouse en 1998 , Lars Hollmer retrouve Hasse Bruniusson , Coste Apetrea et Lasse Krantz pour une reformation de Samla Mammas Manna . L'album Kaka parait , on y retrouve la folie et l'inventivité des debuts , au service d'un son pour le moins daté ( guitare , batterie) qui en gache un peu le propos. La reformation sera de courte durée puisque le batteur Bruniusson quitte le groupe peu apres , remplacé par la suite par le batteur Japonais des Ruins , Tatsuya Yoshida . Un album live est édité " Dear Mamma " (2002), on en ecoute une "nouvelle"composition , le "Tredje Ikarien";

Un batteur Japonais au sein d'un groupe Suedois des années 70 reformé ? L'histoire a de quoi intriguer , mais des connections sont nées entre la Suede et le Japon des 2000 . A ce moment là , Tatsuya Yoshida et le clarinettiste Wattaru Ohkuma invitent Lars Hollmer au Japon pour une serie de concerts

340835. Emballé par les rencontres , il y retourne l'année suivante pour une serie de concerts avec un sextet japonais ( dont les musiciens deja cités et , entre autre , la violoniste Yuriko Moukojima ) , et l'enregistrement d'un album , principalement d'adaptations de compositions anterieures : Sola : Lars Hollmer Global Home Project ( 2002 ) , deux exemples formidables , " Parallel Angostura " et " Trampumpa "

En 2001 , les Ruins debarquent au Chickenhouse , pour une session d'enregistrement , n'en restera que le tres improvisé "Friedman session2 " qu'on retrouve sur le live Dear Mamma , et dont on ecoute une courte sceance . Pour en finir avec cet album là , un des titres les plus marquants de SMM : Langt Ner i Ett Kaninhal ( way down a rabbithole)

En 2003 , Lars Hollmer re - retourne au Japon pour une serie de concerts en duo avec la violoniste Yuriko Moukojima , qui donnera naissance à l'album Live and more , ou l'on retrouve des titres precedents mais réarrangés pour l'occasion , dont l'emballant " Svang Battre"

Des connections se sont aussi créé entre Lars Hollmer et le Quebec , nottament à la suite de concerts du Looping Home Orchestra et de l'Accordion Tribe . Il collaborera entre autre à un album du groupe Miriodor ( Parade ) . Et on le retrouve en 2004 dans une petite auberge intimiste de St Fortunat , pour un concert en trio avec jean Derome mais aussi le batteur Pierre Tanguay . le concert se termine et Derome propose d'inviter des amis pour un autre concert le lendemain. On retrouve donc notre trio , accompagné d'une fanfare foutraque de 19 musiciens , la Fanfare Pourpour . Donc , tout naturellement , en 2006 , un album de compositions de Lars Hollmer joué avec la fanfare sort , sous le nom de Karussel Musik.

Encore une grande réussite , les compos de Lars Hollmer trouve tout leur sens dans cette formation . Un tres grand album tres hautement recommandable , on en tentendra "Inte Qanta " , une fabuleuse adaptation du mythique "Boeve Psalm " et un titre tout aussi emballant "EyeLiner"

baea0052294d3bd2bcc27e31a9d761f6-300x300.jpgMais Lars Hollmer ne se contente pas d'adapter ses titres avec des sextet , des fanfares ou en duo , il continue ardemment de composer au Chickenhouse et sort en 2007 ce qui sera son dernier album de son vivant , le sombre Viandra . On y retrouve toute la bande à Lars au service de pieces sombres et melancoliques . Le propos y est si noir que certains y verront l'expression d'un album conclusif , à tort . En attendant , un peu de noirceur avec les titres "Konstig" et "Strutt" . Cet album sera edité au Japon et aux Etats Unis par le label Cuneiform . Un titre de l'edition Japonaise disparaitra , on l'a retrouvé , il est pour vous , il s'intitule "Folkvandreslat "

Deux autres inedits , c'est cadeau , ca fait plaisir . C'est au sein de l'album Haiku Urbaines , compilation de 29 titres d'une minute , ou l'on retrouve Fred Frith , Tom Cora , Iva Bittova , Tatsuya Yoshida , Bratko Bibic , etc... . Les deux haiku de Lars Hollmer : "Lat Minute " et "Quickstep"

Helas , affaibli par un cancer , et obligé d'annuller des tournées e l'Accordion Tribe , Lars Hollmer decede en decembre 2008 , laissant derriere lui une discographie riche et eclectique de pres de 40 ans de carriere.

Viandra , son dernier album , n'etait pas destiné à etre le dernier , puisque Lars Hollmer travaillait à assembler des pieces de 2002- 2008 , pour un autre album , qui se voulait le pendant optimiste de Viandra , With Floury Hands . la maladie l'ayant empecher de mener ce projet à bien . Fort heureusement , son fils Gabriel , aidé et encouragé en ce sens par Steve Feingenbaum , le directeur de Cuneiform Records, compilera lui meme ces pieces , et c'est en 2012 que sort cet album posthume ; le format de compilation de titres qui en est le cd , nous permet de decouvrir des petites pepites au depens d'une reelle cohesion d'album , comme par exemple " Crazy stuff " et " Okjack "

HollmerFloury.jpgLe cd sortira avec un dvd , ou l'on retrouve entre autres , un concert donné par Lars Hollmer au festival Artrock de Gouveia en 2006 . Avec l'aimable autorisation de Cuneiform , c'est par deux titres extraits de ce dvd que nous concluerons cette emission et cette biographie , deux titres de Lars Hollmer interprétés en duo avec le bassoniste Michel Berckmans , son ami de toujours , " Utflykt Dem Damcykel " et " Inte Qanta "

 

Voilà pour cet historique , en esperant que cette emission vous ai plu et que vous ayez eu plaisir à decouvrir ou redecouvrir les compositions de ce musicien essentiel, il nous tenait à coeur de lui consacrer une emission complete , on se retrouvera debut juillet , et , en attendant , portez vous bien et recevez l'expression de notre amitié ..... progressive

 

Manu et Stephane

ps : pour vous procurer les albums de laers Hollmer , Von zamla , etc ... c'est chez Cuneiform records ici

 

04/05/2012

Vraiment Autre Chose n°49 : Alec K. Redfearn

Eh oui , encore une emission particuliere , decidemment , aucune n'est banale ... et celle ci encore moins que les autres puisqu'elle est presque integralement consacrée au compositeur-chanteur-parolier-accordeoniste Americain Alec K. Redfearn à travers ses différents groupes et projets musicaux .

Une emission que vous pouvez bien sur ecouter ici :

 

 Vraiment Autre Chose n°49 - Alec K. Redfearn

 

ou telecharger là : http://www.mediafire.com/?z76287wjczy9376

Presqu'intégralement puisqu'en preambule , petite presentation du prochain concert Un Archet Dans Le Yucca à Toulouse , ce sera le 12 Mai , à Amanita Muscaria , 3 rue Viguerie avec les sentationels Grumpf Quartet de Bordeaux , trio plutot math rock mais pas que ... et les geniaux Dure Mere et leur noise in opposition , on demarre par ces derniers et le titre " Puede Matar " ou ce trio basse batterie bandoneon nous transporte litteralement , ensuite les Grumpfs nous offrent leur "Stravinsky on da rocks "

Et on passe au vif du sujet , Alec Kenneth Redfearn , né en 1970 à Providence (Rhodes Island , USA ) .

De son premier groupe , les "Space Heater " , ou il evolue en trio et soigne son sens de la composition , il ne reste helas aucun temoignage audio , mais c'est cette formation ou chacun apprend la maitrise de son instrument qui donnera naissance au premier vrai groupe d'Alec , l' Amoebic Ensemble .

 

amoebic.jpg

Un veritable ensemble , 7 musiciens , trompette , violon , basson , mandoline , percussions,batterie et bien sur accordeon . Un ensemble qui frappe un grand coup avec leur premier opus " Limbic Rage " paru en 1995 . Dans cet album, qui fleure bon les influences de Zappa ou Samla Mammas Manna , on traverse toute les influences du compositeur , free jazz , punk rock , musique contemporaine ou minimaliste , fanfare , musique de l'est , etc.... On apprecie ce melting pot avec le titre "Chapter 11 " , puis un titre plus hardu ou le basson est à l'honneur , le fabuleux " Mayday In The Tunnel/Waxing Neuralgic " .

cover_9551826122009.jpgOn se retrouve en 1997 , avec le deuxieme album de l'Amoebic Ensemble , tout aussi réussi , "Amoebiasis" , paru chez "Stupeur Et Trompettes " , le label francais de l'equipe du festival Mimi autour de Ferdinand Richard (ex Etron Fou Leloublan , qui perennise à travers ce festival , son label et l'asso , l'esprit originel de Rock In Opposition) . Un album savoureux et l'on se delecte des titres " Why Are We Whispering " , et du "Palindrome" , tres bel exercice de style , puisqu'il s'agit d'un palindrome musical , un titre qui peut etre lu dans les deux sens (exercice dont Henry Cow etait familier ) . Cet album sonne , hélas , le glas de l'Amoebic Ensemble , un troisieme album verra peut etre un jour le jour , mais l'aventure s'arrete donc en 1997 .

Pour laisser la place à un projet encore plus ambitieux : The Eyesores , le but ? , incorporer dans la mixture des touches de pop music , ainsi que des textes et donc du chant . Le premier album des Eyesores , le bien titré " May you dine on weeds made bitter by the piss of drunkards " aborde ce tournant avec un son plus punk rock comme dans le titre " Hateful Morning " , on passse ensuite au troisieme album " Everyman for himself , God against all " avec un tres bel instrumental "Heartpunch" .

alec_k_redfearn_eyesores.jpgLà , en 2005 , le groupe signe chez le prestigieux label americain Cuneiform Records , et sort, sous le nom Alec K. Redfearn and The Eyesores , le magistral " The Quiet Room , pas moins de 15 musiciens dans cet opus . Un album entier ou tout les titres s'enchainent et qui nous mene du rock au jazz en passant par le planant , le minimalisme et la musique contemporaine . On y retrouve des inspirations venues des musiques trad europeennes (flamenco, musique de l'est , fado, valse et musique traditionnelle indienne)  à la sauce Alec K.Redfearn, un bijou ! On en ecoute le morceau introductif " The Night It Rained Glass On Union Street " , suivi du superbe "Punjabi/Watery Grave " , danse indienne éméchée et hypnotique qui vire à l'emballement trash et cuivré , un bijou !

En 2006 , sort The Smother Party , avec un effectif plus reduit , un album où les voix sont plus en avant et un retour au format chanson , sauf dans l'extrait choisi , encore un delice , "Ginger Gin / Flight Of The Sims " , quant au titre qui conclue cet album , on le retrouvera en fin d'emission .

aleckblindspot.jpgEn 2007 , c'est la sortie d'un autre bijou " The Blind Spot " , dernier album de The Eyesores à ce jour , le coté vocal y est encore plus predominent , l'effectif est tres etendu puisqu'on retrouve dans cet album , Alec K. à l'accordeon , guimbarde, guitare slide, à la composition et au chant mais entouré de trois chanteuses ( dont la formidable Orion Rigel Domisse ), deux contrebasses , une vielle à roue ( Steve Jobe) , trois violons , une guitare , basson , cor en Fa , sax alto , et un batteur au style particulier Matt Mac Laren . Cet album débute par trois titres , puis une chanson cycle qui englobe les 8 titres restants " I Am The Resurrection And The Light  " , on se delecte des deux premiers titres de cette chanson cycle , deux titres enchainés "Blue On White " et "The Radiator Hymn "

On suit ensuite notre accordeoniste compositeur dans d'autres projets , tout d'abord au sein du Beat Circus , projet à beaucoup d'instruments , mené par Brian Carpenter qui nous propose une musique un peu folle et décalée qui nous mene du coté de Miriodor ou Cro Magnon , tiré de l'album Dreamland , le titre "The Rough Riders "

Barnacled , est un projet plus interessant , on y retrouve des memebres des Eyesores mais au service d'une musique moins ecrite , laissant la part belle àl'improvisation , et allant plus chercher du coté du jazz que du classique , un fort bel exemple , tiré de l'album Charles , " Tittle"

2e6atzk.jpgOn arrive ensuite à un pur chef d'oeuvre , une nouvelle fois composé integralement par le maitre , Exterminating Angel , par la formation Alec K. Redfearn And The Seizures . Cette fois ci , c'est un quatuor qui officie , une sorte de version compréssée des Eyesores , no y retrouve Alec K. à l'accordeon et au ukulele , deux instruments qui , mus par de nombreux effets de distorsion paraissent une guitare rock saturée , le resultat est bluffant , l'album le plus rock d'Alec ne contient pas de guitare.

Et c'est la moindre des reussites de cet album , extremement sombre , desespere et puissament rock , les melodies chantées par Alec et Orion Rigel Domisse glacent le sang de par leur pureté , la contrebasse de Chris Sadler y rajoute une profondeur bienvenue et le jeu à la fois tres basique et extremement varié de Matt McLaren contribue à faire de cet album un objet rare de l'histoire du rock . Et , helas , une piece unique , pour l'instant ce projet n'as pas de suite , raison de plus pour se delecter de cet album superbe Exterminating Angel , et on va pas s'en priver avec " Voice To Skull " et "Rise" , puis , enchainés , les troublants "Gesualdo" et " The Hole " . Quand on aime , on ne compte pas les titres ...

C'est ici qu'on laisse la discographie d'Alec K. Redfearn , un nouvel album des Eyesores etant prevu cette année , on s'en fera l'echo . En attendant , on a demandé à Alec de choisir un titre pour cnclure cette emission et le hasard a voulu qu'il choisisse " Hands Of The Juggler " , le titre 5 de l'album Gravity de Fred Frith , hasard puisque nous avions conclu l'emission n° 48 par les titres 4 et 6 de ce même album , les grands esprits se rencontrent.

Mais restez jusqu'au bout de l'emission , puisqu'apres le generique de fin , en cadeau bonus , vous aurez la joie d'ecouter " GutterHelmet Ascending " , un long titre d'une vingtaine de minute ou l'on retrouve en duo Alec K.Redfearn et le batteur Matt McLaren , titre issu d'un projet paralelle mais qui conclue l'album " The Smother Party "

On se retrouve tres vite , pour encore parler d'accordeon , d'ici là , portez vous bien

Manu et Stephane

Plus d'infos sur les actualités d' Alec K.Redfearn sur son site : http://aleckredfearn.com/

Pour vous procurer les albums des Eyesores ,mais aussi le must du canterbury,rock in opposition , experimental ou avant garde le site de Cuneiform Records : http://www.cuneiformrecords.com/

Pour Exterminating Angel , c'est chez Corleone Records http://www.corleonerecords.com/

04/11/2011

Emission n°36 : Once Upon A Time In Belgium

Une emission encore plus speciale que d'habitude puisqu'en dehors d'une introduction auto-flagorneuse ou l'on decouvre un ectrait du dernier album de Yolk (pour feter leur venue à Toulouse avec Pak ) , toute l'emission est dediée au spectacle "once upon a time in Belgium " qui s'est déroulé le vendredi 17 septembre à Carmaux dans le festival Rock In Opposition .

Ce spectacle réunissait sur la même scene les musiciens de 3 groupes formidables de la scene RIO Belge : Aranis , Univers Zero et Present .

On demarre par un entretien avec Daniel Denis (Univers Zero ) , Roger et Reginald Trigaux (Present ) et Pierre Chevalier (Univers Zero , Present , Aranis - un cumulard en quelque sorte ) .Un entretien durant lequel on parle de Belgique , de musique , de la genese des 3 groupes , leur rencontre , le concert , le Rock In Opposition en tant que mouvement puis en tant que style musical , la difficulté de diffuser de telles musiques , etc .... . On profite d'ailleurs de l'occasion pour ecouter Aranis , Hendrix et un extrait du concert de Vialka (si vous suivez l'emission , vous commencez a bien les connaitre ! ) à Carmaux . 

Puis un extrait du concert "Once Upon A Time In Belgium " de Carmaux , et pour finir , une playlist spéciale , concoctée et choisie par les 4 invités .

Des grands musiciens et compositeurs , un extrait d'un tres grand concert , une playlist géantissime , bref une emission tres grand format que vous pouvez réécouter ici :

Vraiment Autre Chose n°36 - Once Upon A Time In Radio-radio

Mais que vous pouvez aussi telecharger pour ecouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?bm1cgqz68alpf73

Retrouvez des magnifiques photos de ce spectacle sur le site du photographe Lutz Diehl ici

 

16/10/2011

Emission n°34 : Du saucisson avec Jack Dupon

Eh oui , pour sa quatrieme rentrée de l'année Vraiment Autre Chose vous propose d'ecouter un entretien avec les Jack Dupon , ces fabuleux rockers auvergnats qui ont enchanté le festival RIO de Carmaux.

C'est un entretien qui a ete realise dans les coulisses du festival sur cité . On y retrouve nos Jack Dupon comme a leur habitude pas tres serieux mais plutot marrants.

Une emission pas tres serieuse , donc , avec un invité en studio , des morceaux qui envoient grave à ecouter ici :

 Vraiment Autre Chose n°34 - Du saucisson avec Jack Dupon

Mais vous pouvez aussi la telecharger pour l'ecouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?cv252ruwzzjzk11

Une presentation plus large de leur dernier album dans l'emission 25 : Franck Zappa  , Jack Dupon ici

Avant l'entretien , et apres une petite geulante contre les autorités Toulousaines qui ferment les lieus alternatifs a tour de bras ( Le concert de Ron Anderson Pak et de Yolk qui etait le sujet de la derniere emission aura finalement lieu a L'Amanita Muscaria , 3 rue Viguerie à Toulouse , 21h30 , Paf : 5 euros) , on demarre la musicalité de la chose (cette emission est une emission musicale ) avec un titre de Upsilon Accrux : In a Gadda De Vito (on appreciera le clin d'oeil !)

Puis un titre selectionné par le petit Martin (6 ans et demi ) , les Allemands de Pell Mell avec le morceau :  Friends (Marble , 1972 ) , un petit bijou !

Puis le retour de la rubrique "j'ai decouvert ca cette semaine , faut trop que j'vous l'fasse ecouter , ça dechire ! " avec le groupe Myrbein , groupe Suedois auteur d'un unique album en 1982 "Myrornas Krig " , on est dans un rock in opposition qui n'est pas sans rappeller leur compatriotes de Samla Mammas Manna , comme on s'en rend compte avec le sautillant : gεnglεt till peson .

On passe ensuite à l'entretien à proprement parler , entretien durant lequel on pourra ecouter des titres selectionnes par Jack Dupon : Zakarya avec "tentative d'epuisement d'une melodie yiddish " , Mr Bungle avec "Violenza Domestica " , Jack Dupon , eux même avec "La Marmite " et pour finir Pitom avec "In the merit of ... "

Precisons que les Jack Dupon enregistrent actuellement un album live qui devrait sortir courant 2012 , au vu de leur prestation du festival , ca devrait valoir le coup d'oreille , Jack Dupon est un groupe qui prend toute sa valeur en live .

Pour finir , apres cet entretien , on partira en Grece avec Ciccada et un extrait de leur album " A Child In The Mirror " (Altrock , 2010 ) , puis un retour dans le temps avec Akritas , un extrait de leur album eponyme sorti en 1971 : To Qauma (le miracle)

Et pour finir , mais vraiment , un extrait du dernier album de Tetsuo + L'oeilliere , sorti cette semaine par le label Palois "A tant Rever Du Roi " , un réussite que cet album tour a tour envoutant , emballant , planant comme sur l'extrait : "Les memoires de l'oeil V " , on reparlera a coupsur de cet album.

Voila , on se retrouve dans une semaine avec un entretien realise à Carmaux avec Marcello Marrinonne , le directeur des productions Altrock , Pierre Wawrzniak , du groupe Camembert et Udi Koomran , le maitre d'oeuvre et inge son des productions Altrock mais aussi de grands noms de la scene RIO.

D'ici la , portez vous bien ,      Manu et Stephane

06/09/2011

Emission n° 31 : En route vers Carmaux

Une presentation complete de toute la nouvelle programmation du festival Rock In Opposition de Carmaux , les 16,17 et 18 septembre 2011 .

Qu'est ce que le rock in opposition ? Reponse ici

Dans la joie et la bonne humeur , nous vous invitons a decouvrir ou redecouvrir les différentes formations composant l'affiche de ce festival immanquable.

Une emission , donc , elle même immanquable et que vous pouvez ecouter ici :

Vraiment Autre Chose n°31 - Carmaux 2011

mais que vous pouvez telecharger ici : http://www.mediafire.com/?v5ua9gnzni93inn

Un festival dont on aura beaucoup parlé cette année et ca nous parait primordial .Pour que ces musiques qui nous tiennent tant à coeur continuent à exister , il faut que ce type de festival ait lieu , que des programmateurs aient le courage de proposer ces affiches , pas vraiment bankables et que le public soit au rendez vous .

Nous , a Radio radio , on y sera , à ce rendez vous , pour vous proposer des entretiens , des rencontres et la diffusion d'une grande partie des concerts en direct.

En esperant vous y voir nombreux , pour que vivent ces musiques ... Manu et Steph

ps : Si cette emission vous a mis l'eau a la bouche et aux oreilles , vous pouvez vous procurer les precieux sesames sur le site de Rocktime ici  ( depechez vous , c'est moins cher en prevente que sur place )

ps 2 : En Fevrier dernier , nous recevions dans nos studios "londonniens " M.Besset , president de Rocktime et organisateur du festival , un long entretien avec lui sur son parcours , l'affiche du prochain festival , les femmes , le chiffre 13 , etc ... a réécouter ici

 

13/05/2011

Emission n°26 : 26 égale deux fois treize !!!

Eh oui c'est sur cette affirmation mathématique que débute cette édition de Vraiment Autre Chose . Cette petite pirouette d'algebre nous permet de proposer un super programme ce soir comme à notre habitude puisque nous allons parcourir dans leurs grandes largeurs deux albums essentiels de la scene Rock In Opposition Belge : 1313 d'Univers Zero et Triskaidekaphobie de Present.

Une emission donc consacrée à ces deux chef d'oeuvres , avec aussi des piqures de rappel , du poutrage , des rubriques et des surprises dans une couleur "rock de chambre " à ecouter ici :

 Vraiment Autre Chose n ° 26 - 26 = 2 fois 13

mais vous pouvez aussi la telecharger ici : http://www.mediafire.com/?8h4a2p554a7aac7

aheadoftheirtime.gifOn demarre comme il se doit en soldant les comptes de notre precedente emission . Double sujet (Franck Zappa, Jack Dupon , voir plus bas dans ce même blog ) , double piqure de rappel . On demarre avec trois extraits du fantastique "Ahead of their time " de Zappa . Cet album ,enregistré en 1968 et seulement publié en 1993 , se scinde en deux parties , une premiere , plutot Boulezienne et dodécaphonique , interprétée avec l'orchestre symphonique de la BBC et une deuxieme partie jouée avec les mothers of invention,musicalement plus proche du zappa de waka jawaka,comme on s'en rend compte avec les titres choisis : Sleeping in a jar , Let's make the water turn black et Harry,you're a beast . Un petit avant gout de ce superbe opus sur lequel nous ne manquerons pas de revenir.Puis on revient à Jack Dupon et on retrouve nos 4 auvergnats avec un extrait de leur penultieme album "l'echelle du desir ",paru en 2009 avant leur tournée aux etats unis (d'ou la question : ont ils joué l'echelle du desir à Harlem ?) , l'extrait : opression .

arkham.jpgPuis , enfin , le vif du sujet , mais un bref historique s'impose : Univers zero est la creation du batteur compositeur Belge Daniel Denis.En 1970,Daniel Denis (à gauche sur la photo)  a 17 ans et creé avec le clavieriste Jean Luc Manderlier (au centre) le groupe Arkham , plutot orienté Canterbury Rock.Arkham aura son petit succes dans la scene Belge et aux Pays Bas et le 4 septembre 1971 , ils assureront la premiere partie de Magma ,ceux ci se declareront impressionnés par le groupe devenu trio . Le groupe s'essaiera à plusieurs formules , en trio partant vers la musique improvisée puis en quintet avec nottamment le trompettiste Claude Deron pour un son plus jazz rock. Debut 1972 , Christian Vander , le batteur et leader de Magma cherche à restructurer son groupe et se souvenant de leur  brillante prestation en premiere partie , fait appel à Manderlier et Denis pour rejoindre Magma . Jean Luc Manderlier y restera plus d'un an , participant à l'enregistrement de Mekanik Destruktiw Kommandoh.Daniel Denis,lui,n'y restera que quelques mois lassé de cette formule à deux batteurs et ,apres un bref passage au sein du groupe Hollandais Supersister,il rentre en Belgique afin de servir sa vision de la musique.

Il crée en 1973,pour ce faire , le groupe Necronomicon

Necronomicon.jpg

avec le guitariste Roger Trigaux et le bassiste Guy Segers , jusqu'alors musiciens dans Lyze , groupe de rock qui partagait la même salle de repetition qu' Arkham.Ils seront rejoint par Claude Deron.Necronomicon joue une sorte de rock progressif experimental jazzifiant.Un an apres ,ils decident de se separer de Claude Deron s'emancipant ainsi de l'influence Nord Americaine pour s'orienter vers une musique plus Europeenne et classisante et influencée par les compositeurs du 20 eme siecle (Bartok,Stravinsky,Xenakis,etc...). C'est ainsi que nait Univers Zero (patronyme inspiré d'un roman de science-fiction de l'écrivain belge Jacques Sternberg) , rejoint par l'Oboïste Michel Bercksman (qui deviendra Bassoniste à la demande de Trigaux et Denis ) ,les violonnistes Patrick Hannapier et Marcel Dufrasne et Emmanuel Nicaise embauché comme chanteur et qui finalement tiendra l'harmonium .

 

 Univers Zero donne son premier concert en 1974 et attendra 1977 pour publier son premier album autoproduit (Atem Productions).Celui ci devait s'appeller Univers Zero et portera finalement le numero de pressage du premier exemplaire : 1313

0045775002026.jpg

. Sur ce premier album , Guy Segers a fait faux bond et c'est donc Christian Genet qui tient la basse.Cet album pose  les bases de ce qu'on appellera plus tard le "chamber rock" (rock de chambre ou comment jouer de la musique de chambre avec une base instrumentale rock -guitare,basse,batterie ).Et c'est cet album qu'on a le plaisir d'ecouter ce soir en debutant par "La ronde ",une composition de Daniel Denis.Les compositions de ce dernier (3 au total ) nous menent vers les univers minimalistes et dissonants chers a Bartok alors que celles de Roger Trigaux , tout en épousant la même couleur mais en moins sombre, s'inscrivent dans une esthetique plus rock et progressif.On l'appreciera avec les compositions suivantes : Docteur Petiot et Malaise .

Par la suite , Dufrasne et Nicaise quittent le groupe et celui ci participe au festival Rock In Opposition ( ?)  le 24 mars 1978 à l'invitation des musiciens d'Henry Cow,avec le retour de Segers et la participation du bassiste violoncelliste Thierry Zaboitzeff (Art Zoyd) .Ce festival,à la base du mouvement R.I.O , leur vaudra d'accroitre leur reconnaissance au dela de la Belgique . C'est un quintette (Denis-Segers-Trigaux-Berckmans-Hanappier) qui enregistrera le deuxieme album d'Univers Zero : Hérésie (jugé comme l'album le plus sombre de l'histoire de la musique )

cover.jpg

 puis Roger Trigaux quittera U.Z pour former sa propre formation Present .

 Paradoxalement , apres le depart de Trigaux et l'arrivée du clavieriste Andy Kirk (qui participe alors aux compositions ), la musique d'Univers Zero s'orientera vers un son moins sombre et plus proche des compos de Trigaux.Univers Zero publiera alors 3 albums supplémentaires Ceux du Dehors ,Uzed et Heatwave puis se dissoudra en 1986 devant la difficulté apres le mouvement R.I.O de trouver des dates de concerts.Daniel Denis publie alors deux albums solo , joue par la suite au sein de Art Zoyd puis recrée Univers Zero dans les années 90 pour une formation purement studio . C'est en 2004 que le groupe renoue avec la scene , il est toujours actif , a noter l'excellent album "Clivages "paru en 2010 et on les retrouvera en Septembre lors du festival ROck In Opposition à Carmaux pour un grand spectacle intitulé " Once Upon A Time In Belgium " ou ils partageront la scene avec Aranis et Present .

Justement Present , c'est le 2eme sujet de ce soir . Lors de l'enregistrement de Heresie , Roger Trigaux decide donc de quitter le groupe U.Z.Il a alors l'impression de remplir des fonctions administratives plutot que musicales et l'orientation d'U.Z vers les musiques improvisées ne l'enchante guere . Il decide donc de creer son propre groupe : Present afin de servir ses compositions .Il declare : "Present n'est pas le fils spirituel d'Univers Zero,c'est un veritable groupe rock,bien plus qu'U.Z ne l'a jamais été ".

L'influence classique est toujours la ,la section rythmique est la même (Daniel Denis est à la batterie et Christian Genet à la basse ) mais plus de violons,basson ou harmonium c'est un pianiste Alain Rochette (de formation plutot classique et jazz ) qui complete le dispositif au service de compositions tres ecrites qui ne laissent pas de place à l'improvisation.Avant même leur premier concert,ils enregistrent en 1980 le premier album de Present : Triskaidekaphobie , une veritable petite merveille dont on ecoutera pas moins que l'integralité à savoir les 3 titres : Promenade au fond d'un canal , Quatre vingt douze et Repulsion.

cover_445120392009.jpg

 

Apres ce superbe opus , Present signera un deuxieme album tout aussi réussi : Le Poison qui Rend Fou (ci dessus la pochette du double cd comprenant les deux premiers albums de Present réédités par Cuneiforme Records)  ,avant de disparaitre à l'instar d'Univers Zero rongé par les difficultés financiereset l'impossibilité de trouver des dates.Roger Trigaux reformera Present en 1990 sous la forme d'un duo de guitaristes avec son fils Reginald,puis l'effectif s'ettofera de facon variable avec l'arrivée du batteur americain Dave Kerman (5 uu's , U Totem) pour l'album "live "(1995) , le retour des "historiques" Guy Segers , Alain Rochette et Daniel Denis pour l'album Certitudes(1998) et enfin en septette pour deux albums enregistrés en Israel : N°6 (1999) et High Infidelity (2001) avec notamment Keith Macksoud (basse) et Pierre Chevalier (clavier).

On retrouvera donc Present et Univers Zero accompagnés du groupe Belge Aranis (sur le dernier album duquel on retrouve des musiciens de Present ) à Carmaux pour le festival RIO (créé par ailleurs par Roger Trigaux en compagnie de Michel Besset qu'on a recu ici même ).

D'ici la , on continue avec notre fabuleuse rubrique : "j'ai decouvert ca cette semaine ,faut trop que j'vous le l'fasse ecouter,ca déchire ", avec un extrait de l'album de Ron Anderson paru en 2011 chez Tzadik "Secret Curve " , le titre porte bien son nom : No Future .Et on finit en beauté avec Tapetto Traci , qui nous font le plaisir de jouer en notre belle ville le jeudi 12 Mai ,avec un extrait de leur album Neurula , le titre : Déraison

Voila , en esperant que ca vous ait plu,on se retrouve dans quinzes jours , ou avant,ou apres,pour parler cinéma et rock prog.D'ici la , amitiés progressives                                      Manu et Stephane

Ps : tout les renseignements que vous avez pu lire proviennent principalement du site d' Univers Zero : ici pour Arkham , le site du rock belge : ici mais je vous renvoie aussi aux chroniques d'Aymeric Leroy dans le site du magazine Big Bang : ici et bien sur à l'excellent livre "Rock Progressif " du même Aymeric Leroy aux editions "le mot et le reste ", livre qui est un peu notre bible à Vraiment Autre Chose.Voir aussi le site du festival RIO de Carmaux en septembre prochain : ici

Ps2 : Les albums d'Univers Zero sont disponibles sous le label Cuneiforme qui a aussi réédité un double cd de Present comprenant les 2 premiers albums , le site de cet excellent label : ici

12/04/2011

Emission 24 : la nuit klezmer ou presque ...

Une emission ou Vraiment Autre Chose devient la petite emission musicale sans pretention d'obédience klezmer , voire Klezmer In Opposition , bien que l'acrostiche KIO prete un peu a rire mais dans la deuxieme partie on aura du "klezmer core "ou du "grind klezmer " .Au menu , donc , Farmer's Market ,Kruzenshtern I Parohod mais aussi Kletka Red , Hot Für , Zakarya , Alamaailman Vasarat et Masada et meme un petit Flat Earth Society en piqure de rappel de la precedente .

Une emission riche avec une playlist de furieux a ecouter ici :

Vraiment Autre Chose n°24 - La nuit klezmer ou presque ...

Mais vous pouvez aussi la telecharger pour ecouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?dx9p1c6ozxutn30

Dans une premiere heure, on decouvrira Farmer's market , un excellent groupe Norvegien qui au fil des albums et munis de musiciens de talents (citons le clarinettiste Trifon Trifonov -ca s'invente pas , auditionné par Farmer's Market ... par téléphone , et ca ca s'invente pas non plus) nous concoctent une musique fort inspirée des melodies klezmer et de l'europe de l'est , oscillant entre jazz , fanfare et world music . On entendra par ailleurs qu'ils excellent dans l'art du "rotten pot " .

Dans la deuxieme partie , on dessinera les contours d'une ligne Norvege - Israel ( passant par la Bulgarie , l'Estonnie et Strasbourg -non non ca s'invente toujours pas )on tentera aussi a  notre humble mesure de faire un point sur un sujet cher à John Zorn , le saxophoniste ,compositeur et createur du label Tzadik. Lors d'une interview celui ci disait vouloir , a travers ce label ,pouvoir offrir a la musique klezmer une evolution similaire a celle du rock ou du jazz.

Et on commence avec les Israeliens de Kruzenshtern I Parohod , qui autodéfinissent leur musique comme du klezmer core . Kruzenshtern I Parohod a été créé par le bassiste compositeur Igor Krutogolov ,compositeur tres prolixe qui , a l'instar de Peter Vermeersch est un touche a tout qui passe du klezmer core au jazz et a la musique contemporaine (du reste , il a ,lui aussi,ecrit des musiques pour les poemes de Daniel Charms comme P.Vermeersch cf emission precedente ),retrouvez sa bio complete sur son site ici . Il est ici  entouré du batteur Guy Schechter et du clarinettiste Ruslan Gros (Pour le reste ils ont des invites sur les albums ) Leur musique est pour le moins atypique , assez dure a decrire et tres plaisante a l'ecoute ,ils dessinent a merveille des petites melodies klezmer qu'ils prennent un malin plaisir  a destructurer mais pas forcement ,c'est jazzy par moments et certains plans peuvent evoquer Primus si on veut mais pas forcement , quand je vous disais que c'etait dur a décrire....

cover_183294102006.jpgOn decouvre leur premier album "The Craft Of Primitive Klezmer" , un petit bijou paru en 2006 chez Aurae Records , puis le deuxieme album Songs (tout aussi bon )

Peu de renseignements sur cette passionnante formation . Comme tout bon groupe de RIO , ils ont assez peu de succes dans leur pays et tournent pas mal en Europe de l'Est et en Russie.Le nom Kruzenshtern est celui d'un bateau cédé à la Russie en dommage de guerre et aussi celui d'un personnage de soap opera Russe car nos amis de KIP sont des israeliens russophones.Bien qu'ils reprennent sur "songs" un titre de John Zorn , ils ne sont pas chez tzadik.A noter que l'album "songs "a été produit et masterisé par Udi Koomran qui n'en est pas à son coup d'essai en matiere de Rock In Opposition (Ahvak,Present,etc...).

On ecoutera donc 4 extraits de "The Craft Of Primitive Klezmer " : Dangeler's song , Match ,Cul de suc et Vontz in the box . Puis , extrait du deuxieme album "songs " , le titre "Shtetl",avant de jouer au jeu des comparaisons , la version de John Zorn Masada du titre de Zorn "Mehalalot " tiré de l'album "Sanhedrin " , un album de titres inédits de Masada (1994 -1997) puis celle de Kruzenshtern I Parohod dans "songs ",deux versions radicamlements différentes.

mzi.izykfpsd.170x170-75.jpgLors d'tournée en Europe , Kruzenshtern I Parohod a fait la connaissance du groupe de turbo folk francais Vialka (Atypique duo batterie guitare qui seront au prochain festival RIO de Carmaux cf emission 21 avec Michel Besset ). Du coup , des liens se sont tissés et KIP a organisé pour Vialka une tournée en Israel et l'enregistrement d'un album "split "(5 titres chacun ) en 2006 dont on ecoutera l'extrait "Karaté ".

 

e0081206_21534823.jpgEnfin pour ettofer notre propos et continuer dans la recherche d'un son Klezmer In Opposition , on retrouve avec plaisir nos amis Finlandais d' Alamaailman Vasarat.Les musiciens : Erno Haukkala (trombonne),Miika Huttunen (piano,clavier,melodica),Teemu Hanninen (batterie)Marko Manninen et Tuuka Helminem (Violoncelles) jouent selon leur propre définition du Kebab-casher-jazz-film-traffic-punk. Les sonorités klezmer sont au rendez vous aussi comme dans les deux extraits : Lentava Mato (Kaarmelautakunta , 2003) et Kaarme Toi Ruton Kaupukin (Mahaan,2000).

On aura aussi entendu dans la premiere heure , un autre groupe Israelien , le sextet Hot Für , avec 3 extraits de leur 2eme album "Street Music " (2000,Musea records) , un jazz klezmer plus sautillant et joyeux . Les musiciens : Lionel Frenkel (guitare et compositions ) , Ben Hedler (basse) Shaul Eshet (claviers ) Erez Kozkaz (batterie) Ofer Peled (sax tenor ) et Gali Neckama (sax soprano) , les titres "Street Music 6a , 6b et 6c.

B000003YTN.01.MZZZZZZZ.jpgPlus radicale est la demarche de Kletka Red qui nous offre des versions limite grind de standarts Klezmzer , la pour le coup ca poutre , un groupe a ne pas mettre dans toutes les oreilles . Ce groupe est un melting pot improbable de nationalités . Le guitariste est estonnien : Leonid Soybelman (ex Ne Zdhali ) , le deuxieme guitariste Andy Moor vient du groupe Hollandais The Ex , l'Americain Joe Williamson est a la contrebasse et le batteur Tony Buck nous vient du groupe Japonais Ground Zero . Si on rajoute a ca que ce groupe a vu le jour en Allemagne , on a vraiment un melange d'origine dont le RIO a le secret . Leur musique est radicale et sans concessions comme on s'en rend compte avec deux extraits de leur superbe album "Hijacking "(Tzadik,1996) : Jew In Jerusalem et leur version du standart klezmer Sirba .

 arton4635-51432.jpg

 

 

On finit cette revue large avec les Strabourgeois de Zakarya , eux même presents sur le label Tzadik (seuls 3 groupes Francais sont sur ce label dont 2 Toulousains ) . Le compositeur Yves Weyh est à l'accordeon , Alex Wimmer est à la guitare , Vincent Posty est a la basse et Pascal Gully à la batterie . On commence avec un extrait de leur 3eme album 413 A (album qu'ils enregistrent avec le genial guitariste Marc Ribot ) , c'est aussi une version de Sirba comme kletka red et elle s'intitule SirbaZarbi.Puis deux extraits de leur premier album éponyme (Zakarya , donc paru en 2001 chez tzadik ) : Charleston et Wolf's gang .Un groupe inévitable pour les amateurs de Rock In Opposition et de mélodies klezmer (d'ou le KIO dont je parlais en debut de post )

Une emission tres riche , emballante et parfois dansante .En esperant que ca vous plaise et en attendant la prochaine ... amitiés progressives  Manu et Stephane

ps : par ici les liens vers les sites et myspaces  :

Kruzenshtern I Parohod (qui nous prepare un nouvel opus d'ici la fin de l'année )  : le site ,  le my space  .

Zakarya (pareil , un nouvel album fin 2011) : my space 

Alamaailman Vasarat : le site , le my space .

Kletka Red n'existe plus mais vous pouvez vous procurer leurs albums sur le site du label Tzadik : ici  (le mec qui gere les commandes s'appelle Chuck et il est super sympa.

Un grand merci,enfin à Udi Koomran pour ses renseignements distillés par internet

 

28/02/2011

Emission n°21 : Carmaux 2011 avec Michel Besset

Une emission exceptionelle pour ce n°21 , car ,pour la premiere fois depuis ses debuts il y a plus d'un an et demi , Vraiment Autre Chose recoit dans les studios quasis londonniens de radio-radio un invité et pas des moindres.

Michel Besset , puisque c'est de lui qu'il s'agit ,vient nous presenter l'affiche du prochain festival Rock In Opposition de Carmaux (16,17 et 18 septembre 2011) en tant que president de l'association Rocktime et co fondateur de cet evenement qui redonne vie à ce mouvement qui nous tient tant à coeur .Pour rappel,vous trouverez une longue définition du Rock In Opposition ici.

Plus de 2 h d'entretien à batons rompus entrecoupé d'extraits musicaux de la plupart des groupes protagonnistes du prochain festival. On parle pele mele de Magma,Henry Cow,Leo Férré,de Belgique,des femmes,de la surprise dans la musique,des premiers festivals RIO,j'en passe et vous laisse la surprise sur cet entretien passionnant que je vous invite à ecouter ici :

  Vraiment Autre Chose n°21 - Carmaux 2011 entretien avec M.Besset

Mais vous pouvez aussi la telecharger pour ecouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?sc1b1rbl1qc80dk

L'occasion pour nous aussi de vous recommander chaudement non pas un disque pour une fois mais un livre en tout point passionnant : L'épopée du Rock Noir de Daniel Loddo.Le sous titre "chronique des musiques actuelles dans le Carmausin et Midi -Pyrénées " a des airs de "chevaliers paysans du lac de Paladru " mais les amateurs d'histoires dans l'Histoire (de la musique) y trouveront amplement leur compte.On y retrouve du debut des années 70 à nos jours une poignée d'individus passionnés et determinés à faire venir la culture dans le bassin minier autour d'Albi et Carmaux nottament qui n'etait pas vraiment une destination pour les groupes de rock de l'epoque."On etait tous un peu fous " dit M.Besset dans l'emission à propos de cette epoque à laquelle il rencontra Michel Grezes de l'association Tartempion à Albi qui lui mit le pied à l'etrier pour organiser ses premiers concerts à Carmaux.Un chapitre hilarant sur le premier concert organisé à Carmaux : Gong.Le groupe arrive dans un bus à 2 etages avec un grand lit à l'etage,un dse musiciens est déguisé en cornichon,David Allen pêche à la banane dans le public (et ferre le maire de Carmaux),un musicien androgyne fait la tournée des bars (on peut facilement imaginer le choc des cultures dans les bars d'une ville miniere en 74).Des anecdotes de ce type , je pourrais vous en narrer bien d'autres donc je vous renvoie à ce livre qui raconte l'histoire de Michel Grezes ,le grand initiateur,Michel Besset et bien d'autres qui ont insufflé à cette region l'arrivée d'artistes rock innovants et audacieux et créé un terreau musical dans une region qui ,de prime abord ,n'etaient pas promises à telle fête.Un livre en tout point passionnant paru chez Cordae et achetable en ligne ici même

Et bien sur c'est l'occasion d'ecouter tout plein de bonnes musiques à commencer par Thierry Zaboitzeff , le bassiste d'Art Zoyd qu'on retrouve avec un projet différent Dr Zab vol 2 (The fantomastic band) et une musique plus douce et délicate .L'extrait : Ainsi ecrivait Marco Polo.

On enchaine ensuite avec ceux qui ouvriront la journée du dimanche : Vialka .Marylise Frechevile (batterie,chant) et Eric Boros (guitare,chant) ,un duo atypique pour une musique riche et surprenante  - un premier extrait :Do What Now ? (Succes Planetaire International -2008) - et des paroles saugrenues -2eme extrait : Les Singes Merdiques (tiré de l'album split avec les Israeliens de Kruzenstern I Parohod,2006).

On retrouve ensuite avec plaisir les Finlandais d'Alamaailman Vasarat ,qui seront aussi la le dimanche avec un extrait de leur dernier album Huuro Kolkko : Mielisaurus.Les musiciens : Erno Haukkala (trombonne),Miika Huttunen (piano,clavier,melodica),Teemu Hanninen (batterie)Marko Manninen et Tuuka Helminem (Violoncelles) jouent selon leur propre définition du Kebab-casher-jazz-film-traffic-punk

Le point d'orgue de la premiere soirée sera le spectacle intitulé Once Upon A Time In Belgium qui réunira pour la premiere fois sur une même scene Univers Zero,Present et Aranis (18 musiciens pour cette creation specialement preparée pour le festival).On retrouve donc Aranis et ses musiciens : Liesbeth Lambrecht (violon) , Marjolein Cools (Accordéon),Stjin Denys (guitare),Jana Arns (flute)et Joris Vanvinckenroye (contrebasse) qui est aussi le compositeur, avec un extrait de leur dernier opus Roqueforte (Atrock ,2010) sur lequel Pierre Chevalier et Dave Kermann (Present) sont deja invités.Le titre : Roque .On s'ecoute pour l'occasion les 6 premieres minutes de La Faux d'Univers Zero (album Heresie,1979) .

C'est d'ailleurs l'occasion pour nous de saluer le label Italien Altrock qui produit plein de groupes formidables comme les Italiens de Yugen , qui seront la le samedi et dont on ecoute un extrait du dernier album Iridule (2010) : Becchime.

On continue ensuite avec nos amis de Jack Dupon .C'est vraiment nos amis ,ils ont vu ce blog,nous ont contacté ,ils aiment bien notre emission et ,ca tombe bien , on aime bien leur prog rock puissant et granguignolesque qu'ils nous servent avec brio depuis leur premier album "L'echelle du desir "(2007,Musea).C'est d'ailleurs un extrait de cet album intitulé "Oppression "qu'on va ecouter maintenant.On salue les musiciens : Gregory Pozzoli (guitare,voix) , Thomas Larsen (Batterie,voix),Arnaud N'Doihoma (Basse) et Phillipe Prebet (guitare,chant) et on chroniquera leur petit dernier "Demon Hardi" tres bientot .

On termine notre decouverte de ce cru 2011 de belle facture (désolés pas eu le temps de passer Christian Vander Solo ,Gargantua et Panzerballet )avec le trio Bordelais Grumpf Quartet (oui c'est bien un trio) . Les musiciens : Manu Larralde (batterie) , Gabi Larralde (basse) et Laurent Toulouse (guitare) définissent leur musique comme "un cri de macaque fou transcrit en musique par un robot du futur obsessionnel. Nul doute qu'on en reparlera tres bientot.

On n'oubliera pas au passage la surprise de cette edition:le chanteur belge Arno , peu proche de la définition originelle du rock in opposition,mais lui même un artiste en marge peu habitué aux concessions commerciales,avec un titre de son album French Bazaar, La vie est une partouze.

On se separe avec la piqure de rappel de l'emission precedente et c'est Robert Wyatt qu'on retrouve en concert au Royal Drury Lane Theatre avec le titre "memories" joué avec les musiciens de son superbe album Rock Bottom (voir ici )

C'etait une bien belle soirée , merci encore à Michel Besset,des invités comme lui ,on en voudrait tout le temps.En esperant que ca vous ait plu,amitiés progressives.      Manu et Stephane .

Toute la programmation du festival jour apres jour et les liens my space vers les groupes et des billets à acheter en ligne et des infos pratiques,tout ca c'est sur le site de Rock In Opposition : ici même

29/01/2011

Emission n°19 : La Nuit Du Rock In Opposition

Eh oui depuis le temps qu'on en parlait , la nuit du Rock In Opposition (R.I.O pour les intimes) a enfin eu lieu le jeudi 27 à 21h .

 Plus de 3h 30 de direct , une emission de tres haute volée à  ecouter ici:

Vraiment Autre Chose 19 - La nuit du Rock In Opposition

 Un petit conseil pratique : appuyez play puis pause pour laisser l'emission en memoire tampon (barre grise) vous pourrez ainsi avancer  ou reculer à votre guise

Vous pouvez aussi telecharger cette emission pour la réécouter plus tard ici : http://www.mediafire.com/?z2j2422fqahyiyy

ou là : download

Vous trouverez à la fin de ce post la playlist détaillée de cette édition . Mais auparavant , un petit historique s'impose .

1- Génèse d'un festival

Au commencement il faut parler de Henry Cow,groupe Brittanique fondé en 1968 par deux étudiants de Cambridge : le guitariste Fred Frith et le saxophoniste-organiste  Tim Hodginson.Tres vite,leur musique integre des rythmes impairs et developements complexe.Ils se forment aux techniques de compositions avancées et en créent même ( Pour exemple,le theme du morceau "Ruins" est ecrit en palindromme ,c'est à dire qu'on peut le lire dans les deux sens - une technique inspirée de l'OuLiPo ).L'idée etant ,entre autres , d'ecrire une musique au dessus de leurs capacités musicales afin de progresser plus vite en repoussant les frontieres du possible . 

cover_45241026102008.jpgEn 1971 , le groupe trouve sa structure de base avec l'arrivée du batteur Chris Cutler ,du bassiste John Greaves et du saxophoniste Geoff Leigh  et en 1973 sort le premier album d'Henry Cow : Leg End  chez Virgin , qui est à l'epoque une jeune maison de disque audacieuse tres presente sur le Canterbury Rock (Hatfield and the north , Robert Wyatt,etc...) 

Paralellement à ce gout pour la composition ecrite à l'extreme ,le groupe développe une tendance diametralement opposée : l'improvisation totale . Le groupe se separe de Geoff Leigh ,remplacé pour l'album suivant par Lyndsay Cooper , une oboïste - bassoniste . C'est donc un virage musical qu'effectue le groupe s'emancipant ainsi de l'ecole de Canterbury et de l'influence jazz outre atlantique pour composer une musique plus "européenne" et influencée par les compositeurs classique du 20 e siecle ,un premice de ce qu'on appellera par la suite : le "rock de chambre

Ils rentrent en studio en 1974 pour l'album Unrest avec beaucoup moins de materiel que pour le premier et laissent parler leur gout pour l'improvisation (n'allez pas dire à Henry Cow que c'est King Crimson qui a le premier introduit la composante improvisée dans leur musique et leurs concerts , c'est un propos -par ailleurs faux -qui les fait bondir) . Leurs improvisations vont plus loin que celles de King Crimson : la ou KC improvisait sur scene sur les themes de morceaux deja ecrits ou de futurs titres , les impros de Henry Cow n'ont pas ce but la ,ils abandonnent même le canevas du rock pour une musique plus experimentale,bruitiste.L'album Unrest  est la parfaite illustration  de ce paradoxe entre structuration extreme et totale deconstruction qui est la marque de fabrique de Henry Cow puisque la face B de ce disque est entierement dévolue à l'improvisation en studio .

Henry+Cow.jpgHenry Cow fusionne ensuite avec le groupe de folk song Slapp Happy le temps de deux albums . Cette rencontre , nottament avec la chanteuse Dagmar Krause s'averera cruciale pour le groupe qui publie en 75 un de leurs chef d'oeuvre : In Praise Of Learning .Un autre tournant capital pour un groupe jusque la quasi instrumental puisqu'à la musique radicale s'ajoute sur cet album , par la voix de Dagmar Krause, un propos tout autant radical avec une denonciation de l'inhumanité du systeme capitaliste et marchand et un appel au soulevement des masses.Car les henry Cow sont des fervents militants d'extreme gauche ,pronant la revolution par la musique (changer le monde en changeant la musique ) , organisant nottament en 72 des concerts de soutiens aux mineurs anglais en lutte .En exergue sur la pochette d'In Praise Of Learning , cette phrase de John Grierson : Art is not a mirror ,it's a hammer (L'art n'est pas un miroir,c'est un marteau )

Leur demarche et leur musique rencontrent en Angleterre un echo somme toute relatif et Henry Cow multiplie les tournées en Europe ou le public est plus sensible à leur musique . Ils tourneront nottament avec Area ou Magma et rencontreront aussi des formations plus meconnues et tout aussi talentueuses . Ils enregistreront aussi plusieurs lives avec Robert Wyatt , lui meme sur Virgin et surtout grand militan de la cause sociale . Avec Virgin , justement , la fin est proche , c'est une periode ou comme le dit la formule "les directeurs artistiques des  majors sont remplacés par des directeurs commerciaux " , fni la prise de risque , on table sur des groupes qui vendent .    

Il faut se replonger dans l'epoque ,il y a peu de station de radio , pas encore Internet bien sur,les programmation des grandes salles sont gérées par les major companies et ce revirement de l'artistique vers le commercial sonnera le glas du Rock Progressif , ou tout au moins l'acceptation innovante du genre ,les groupes subsistant étant contraint de vendre , on recherche le tube (Genesis , Yes , etc... ) et l'audace n'est plus au rendez vous.L'omniprésence des grands dinosaures du prog et l'uniformation du son en radios,concerts,etc.. amenera à l'eclosion du Punk , une revolution musicale par la simplicité : retour aux carcans "pop" couplet -refrain mais en plus rapide et en plus "crade " . A l'inverse , le Rock In Opposition serait plutot une revolution par la complexité.

concerts1xh.jpgVirgin ,donc,refuse de distribuer le double lp "Concerts " de Henry Cow (un album pour le moins experimental et bruitiste ou le groupe se livre à des longes plages interminables d'improvisation - cf le concert à Malmo entierement joué .... dans le noir ,toutes lumieres éteintes) . Henry Cow casse donc son contrat avec Virgin et réflechie à la possibilité de promouvoir et developper la musique en dehors des circuits commerciaux . C'est la que germe l'idée du festival.

 

Le dimanche 12 mars 1978 , henry cow et leur manager Nick Hobbs (ancien roadie du Captain Beefheart) organisent donc le festival Rock In Opposition au New London Theatre : l'affiche : 

RIOPoster.jpg

 Sur la petite étiquette en bas de l'affiche ,on peut lire Five Rock Groups the record companies don't want you to hear ( 5 groupes de rock que les majors ne veulent pas que vous entendiez)

C'est l'idée même de ce festival , donner à entendre une musique ou plutot des musiques "différentes" .Pour ce faire , Frith et Cutler ( qui sont à l'initiative du projet ) invitent 4 formations venus des 4 coins de l' Europe et avec qui ils ont lié des affinités musicales,politiques et humaines (et pour la plupart peu difusées dans leur pays d'origine)

stormy-six-1974.jpgLes Italiens de Stormy Six ,pour commencer , voient le jour en 1966 à Milan  . C'est au depart un groupe de rock Psyché (qui fera la premiere partie des Rolling Stones ) qui, se tourne rapidement vers la "protest song ".A l'instar d'Henry Cow , ce sont des fervents militants d'extreme gauche et leurs chansons rencontrent un franc succes dans une scene musicale Italienne bien tournée vers la "sinistra " -la gauche (Area,Osanna,PFM,etc...) .Leur album Un Biglietto de Tram en 75 sera a ce titre un tres grand succes , et certains titres deviennent des hymnes de manif et seront beaucoup repris. Ils créent nottament en 74 une coopérative de production : L'Orchestra dans le but de promouvoir les musiques non commerciales , jazz rock,avant garde,politiques etc...Ils tourneront avec Henry Cow en 1975 . Ils inviteront ces derniers à rejoindre L'Orchestra à la suite de la brouille avec Virgin .2 autres albums verront le jour avant le festival.Le magazine Anglais Melody Makers fera de Stormy Six la "star" du festival RIO et en parlera comme un groupe fondamental leur offrant ainsi une reconnaissance internationale à un moment ou le public Italien ne cesse de leur reclamer de jouer encore et toujours les titres de Un Biglietto de Tram. 

rock in opposition,henry cow,fred frith,chris cutler,tim hodginson,dagmar krause,lindsay cooper,samla mammas manna,lars hollmer,coste apetrea,hasse bruniusson,univers zero,daniel denis,roger trigaux,michel berckmans,stormy six,franco fabbri,etron fou leloublan,ferdinand richard,guigou chenevrierLes Suedois de Samla Mammas Manna sont le fruit de la rencontre entre le pianiste clavieriste et accordeoniste Lars Hollmer et le batteur Hasse Bruniusson . Avec le bassiste Lasse Krantz , ils publient en 1971 leur premier album éponyme ou on retrouve deja leur gout pour l'improvisation , une sorte de folie débridée , et des themes alambiqués venus tout droit du folklore Scandinave . Mais c'est avec l'arrivée de l'excellent guitariste Coste Apetrea que le groupe trouve son rythme de croisiere et son son : une musique extremement écrite , des themes franchement hilarants et des chants criards . Une musique qui peut evoquer Franck Zappa ( ce qui est le cas de beaucoup de groupe tant Zappa aura au cours de sa longue carriere embrassé des styles de musiques totalements différents).Ils publient avec C.Apetrea leurs deux chef d'oeuvres Maltid (73) et Klossa Knapitatet ( 74) . Klossa Knapitatet semble être une homophonie suedoise de Krossa Kapitatel (cassons le capital) mais d'autres interpretations sont valables et ce groupe n'est pas franchement engagé politiquement .Pour moi , Samla Mammas Manna est à la musique ce que les Monthy Phytons etaient au cinéma . Chez SMM , la technique est au service de l'humour et de la folie ce qui en fait un groupe rare et precurceur.C'est plus leur gout pour l'improvisation qui leur vaudront l'amitié de Cutler et Frith et l'invitation au festival

etronfou.gifDeja par leur patronyme , les francais d' Etron Fou Leloublan annoncent la couleur et se veulent une alternative à une scene francaise un peu stagnante. Etron Fou était un groupe iconoclaste, aux morceaux très écrits, avec une grosse influence dadaïste. Le nom du groupe était un pied de nez aux groupes très sérieux de l’époque, Magma, Gong et consorts. C'est au debut en 1973 un trio composé de Guigou Chenevrier ,batterie,Ferdinand Richard , basse et chant et Chris Chanet,saxophone et voix ,ils débutent en premiere partie de Magma mais ne sortiront leur premier album qu'en 1977 " Batelage " qui oscille entre le rock,le punk et l'experimental avec nottament un titre sololo brigida qui est un long solo de batterie et percus.C'est un des fer de lance du batteur Guigou Chenevrier que de considerer que la batterie ne doit pas être réduite à son coté rythmique mais a aussi un role mélodique.Il poussera tout au long de sa carriere cette idée sortant même un album avec deux autres batteurs (intitulé "les batteries").Ils ont un succes somme toute confidentiel dans leur pays comme la plupart des protagonistes de R.I.O.

uzheresie.jpgC'est d'aileurs aussi le cas des belges de Univers Zero. Le batteur Belge Daniel Denis était auparavant leader du groupe Arkham plutot orienté Canterbury.En 1972 , il integre pour une tournée Magma , puis en fin de cette meme année ,il rejoint les hollandais de Supersister . Deux groupes à l'esthetique diametralement opposée,et à l'ecoute d'Univers Zero , nul doute que la noirceur Kobaïenne l'aura plus influencé que la folie des bataves susnommés . Mu par l'envie de jouer sa propre musique , Daniel Denis forme le groupe Necronomicon (un nom qui fleure bon la gaieté ) avec son acolyte Roger Trigaux (guitare) et Claude Deron (trompette).Pour la création d'Univers Zero,Trigaux et Denis se sépareront de Claude Deron au profit du bassoniste Michel Berckmans,s'eloignant ainsi du free jazz vers une musique plus "classisante" à l'instar d'Henry Cow quelques années plus tot.Mais la démarche est ici plus poussée  avec ici l'arrivée de violon(s) et d'un harmonium et Univers Zero pose les bases du "chamber rock" (rock de chambre) avec ses deux premiers albums : 1313 puis Hérésie .Une musique sombre et comme alourdie,Hérésie sera décrit comme l'album le plus sinistre de tout les temps.La musique est ici lente,souvent morbide et les musiciens jouent tout habillés de noir.

 2 - Du Festival au mouvement 

Donc le festival se déroule,parfaitement.Bien qu'ayant attiré un public plutot parsemé,450 entrées,c'est aux yeux des participants une vraie réussite.Ils ont pris plaisir à jouer ensemble et des affinités se créent.L'affluence aux concerts n'etant pas l'obsession premiere de musiciens jouant telles musiques. Par ailleurs,ce festival fera un peu parler de lui dans la presse.Les musiciens décident de continuer à collaborer ensemble et rendez vous est pris en Decembre 78 en Suisse pour considerer les bases de cette collaboration et du mouvement Rock In Opposition.

Vous l'aurez compris,on ne peut pas vraiment parler d'un "son R.I.O" . D'Henry Cow à Stormy Six et surtout d'Univers Zero à Samla Mammas Manna , il y a un monde.On peut trouver quelques points communs comme cette fameuse orientation vers les grands compositeurs classiques du 20 eme siecle et l'adjonction à une formation rock d'instruments issus de ce repertoire mais ce serait oublier la folie inhérente aux Samla et dans une autre mesure à Etron Fou.

Non,ce qui rassemble ces musiciens c'est plus un etat d'esprit par rapport à la musique et au statut de musiciens .Chacun cherche à faire avancer la musique sans la moindre compromission marchande et , bien que totalement différente ,chacun poursuit sa démarche musicale jusqu'au bout.Tout ces groupes ont aussi le point  commun d'être distribués dans des petites structures indépendantes.Quant aux musiciens,il n'y a pas de stars et chacun se retrouve tour à tour roadie,colleur d'affiches ou cuisinier.Cet etat d'esprit collectif et solidaire est une des marques de fabrique de la scene R.I.O y compris apres la dissolution du mouvement originel.

En Decembre 78 , les cinq groupes se réunissent donc à Kirchberg , en Suisse , pour reconsidérer Rock In Opposition comme un mouvement,ou plutot un collectif d'entraide et d'echanges basé sur une marginalité assumée et le refus de toute  compromission avec le systeme.Le but: refuser que le disque ne soit qu'un objet marchand et creer un reseau international à la marge du "mainstream" et des majors companies .Des tournées collectives sont organisées ainsi que 4 autres festivals R.I.O pour les années à venir : à Milan (Stormy Six) , Uppsala (Samla Mammas Manna),Bruxelles (Univers Zero) et Paris (Etron Fou Leloublan).Il est aussi décidé qu'afin que le mouvement reste viable,le nombre de groupes participants devra resté limité.Chris Cutler établit 3 criteres fondamentaux du mouvement:

1 - L'excellence musicale (évaluée par le collectif )

2- Agir et travailler en dehors du "business " de la musique

3 -Avoir un engagement social dans le rock,une approche sociale

Sur ces criteres, trois nouveaux groupes sont choisis pour le prochain festival (Milan , avril 79) : Art Zoyd ,le groupe créé par le bassiste-violoncelliste Thierry Zaboitzeff qui,apres un premier album aux couleurs plutot zeuhl partira vers les experimentations electroniques . Aksak Maboul ,les francs tireurs belges menés par le clavieriste et percussioniste Marc Hollander et Art Bears.

Pour parler d'Art Bears,il faut reprendre l'histoire d'Henry Cow.Car peu avant le premier festival des dissensions musicales apparaissent dans le groupe.Ils rentrent en janvier 78 en studio (à Kirchberg,d'ailleurs)mais les sceances studio aboutissent à deux projets distincts: un repertoire de chansons signées Frith - Cutler qui donnera le premier album d'Art Bears (avec toujours Dagmar Krause au chant) : Hope and Fears et un repertoire d'instrumentaux composés par Tim Hodginson et Lyndsay Cooper qui donnera le dernier (et pas le plus mauvais !) album d'Henry Cow : Western Culture.

Le deuxieme festival Rock In Opposition se déroule donc du 26 avril au 1 mai au theatro d'el Elfo à Milan . RockInOpposition_flyer_1979.jpg

Tout comme le premier,ce festival est une grande réussite et à son issue les 7 groupes se réunissent à nouveau et c'est la que des grands points d'achoppement apparaissent.

Franco Fabbri (Stormy Six )affirme que pour être éfficace , le mouvement doit s'inscrire dans le mouvement social et ne plus être une sorte de club auto-protégé.Son désir est d'ouvrir le mouvement vers une organisation contre-culturelle plus large en y intégrant des acteurs,des ecrivains,des peintres,d'autres musiciens et d'autres sortes de musiques.Les autres sont plutot peu emballés par ce qui deviendrai une sorte d'Art In Opposition et craignent qu'une ouverture plus large délaie l'esprit premier du mouvement.S'ensuivent des discussions animées ou Stormy Six reprochent à Univers Zero de ne pas respecter le troisieme critere de R.I.O (l'engagement social) et d'etre plus axés sur la forme que sur le fond ce à quoi Univers Zero repond en traitant Stormy Six de "populistes"(Stormy Six marche tres bien en Italie et les groupes aux propos engagés y sont légion).Bref,les discussions n'aboutissent pas,le mouvement se délite et seuls les concerts d'Upsalla et Bruxelles auront lieu (avec des groupes invités en plus)

3 - Le Rock In Opposition est mort ... Vive le R.I.O !

Même si le mouvement Rock In Opposition aura duré au final peu longtemps,il aura marqué un tournant dans l'histoire des musiques progressives (et de par la dans l'histoire de la progression de la musique).La preuve aura été faite qu'une organisation musicale pouvait exister en dehors des circuits traditionnels et même apres sa dissolution ,la plupart de ses acteurs en ont fait perdurer la "substantifique moelle".Personne ne s'est "rangé" et chacun aura a sa facon continuer sa demarche.

Univers Zero verra le depart apres ses deux premiers album de Roger Trigaux qui créera sa propre formation Present tourné vers une esthetique un peu plus rock (les 2 premiers albums de Present sont 2 chef d'oeuvres).A noter que c'est Roger Trigaux,en compagnie de Michel Besset qu'on recevra dans une emission à venir, qui créera en 2007 le festival Rock In Opposition de Carmaux , festival dans lequel on retrouve l'esprit des premiers : un public parsemé mais venant des 4 coins du monde (on y croise des Hollandais,des Allemands,Des Canadiens,des Espagnols,des Américains,etc... Les musiciens donnent une conference ouverte au public entre chaque concert et vendent eux meme leurs albums dans le hall d'entrée et chacun assiste a tout les concerts) . Univers Zero,apres avoir beaucoup tourné,nottament dans les pays de l'Est ou ils auront une grande influence sur des musiciens déja nourris à Stravinsky ou à Bartok.De nombreuses formations de "rock de chambre" issu des anciens pays de l'est se réclament d'Univers Zero (Rational Diet -B ielorussie- Pikapika Teart-Sibérie) se séparera en 1986,Daniel Denis sortira deux albums solos ,tournera comme musicien additionnel avec Art Zoyd avant de reformer U.Z uniquement pour des albums studio.En 2004,30 ans apres sa formation,Univers Zero reprend enfin la scene,ils seront d'aileurs au prochain festival Rock In Opposition de Carmaux sur scene avec les groupes Aranis et Present pour un spectacle intitulé Once Upon A Time In Belgium.

Samla Mammas Manna verra le depart de Coste Apetrea ,parti retoindre la formation du guitariste Jukka Tolonen.Il sera remplacé par Eino Haapala et le groupe s'apellera à present Zamla Mammaz Manna,et apres un album entierement dévolu à l'improvisation,enregistrera deux autres albums avant que Z.M.M ne devienne Von Zamla pour deux albums (avec dans ses rangs M.Berckmans d'Univers Zero).Lars Hollmer continuera une riche carriere solo ponctuée de nombreux albums ou l'on retrouve  son sens de la mélodie bien sentie dans des projets plutot avant garde ou au contraire plutot "musique pour accordeon".Toujours curieux et actif dans cette scene,il collabore entre autres avec Miriodor ou Volapuk,je ne saurais que trop conseiller "Looping Home Orchestra "ou l'on retrouve à ses cotés ,entre autres Fred Frith.Samla Mammas Manna se reformera dans son set original (avec Coste Apetrea) pour un album Kaka (1999) où l'on retrouve avec plaisir la folie et l'originalité des debuts. A noter qu'à la suite d'une brouille avec Hasse Bruniusson,c'est Yoshida Tatsuya le batteur des Ruins qui assurera les tournées qui suivront.Du reste,Samla est un groupe tres apprécié au Japon et il existe même un groupe de "covers" qui s'apelle Samla Pappas Manna.Apres un dernier album solo "Viandra" Lars Hollmer disparait en decembre 2008.

Etron Fou Leloublan est le groupe qui survivra le plus longtemps apres la fin du mouvement . En 1979 sort l'album live "en public aux etats unis d'Amerique" avec nottament une reprise de la java des bombes atomiques ou Ferdinand Richard montre d'etranges similitudes vocales avec Boris Vian.C'est Fred Frith (sur l'album solo duquel ils apparaissent sur la face A) qui produira leurs deux albums suivants.Toujours peu reconnu en France ,ils multiplient les tournées à l'etranger ,on notera un concert en 1984 à Rejkjavik avec aussi Fred Frith (!) et John Zorn et un petit groupe en premiere partie , les Sugarcubes dont la jeune chanteuse n'est autre que Bjork.Ils tourneront aussi dans les pays de l'Est et auront une grande influence sur la scene Tcheque nottament (Combo FH , Uz Jsme Doma etc...) .Le groupe se separe en 1986.Ferdinand Richard continue à multiplier les collaborations (Fred and Ferd - nottament avec Fred Frith (il est partout !!!) )et crée à St Remy de Provence , le festival MIMI (mouvement international des musiques innovatrices) en 1986 ,la premiere edition acceuillera le dernier concert d'Etron Fou.Malgré un echec commercial cuisant ,le festival continuera à se derouler (Il se situe maintenant sur l'ile du Frioul ,au large de Marseille.Ferdinand Richard aura cette phrase magnifique : "J'organise des concerts ou il y a parfois plus de micros que de spectacteurs". Guigou Chenevrier continue sa carriere de batteur-mélodiste pour quelques albums solo (signalons "le batteur est le meilleur ami du musicien") ,puis le projet "Les Batteries" qui réunit 3 batteurs et plus recemment le quartet Volapuk.

Stormy Six sortira en 1980 son album le plus abouti : Macchina Macheronicca avec l'ancienne bassiste d'Henry Cow Georgie Born.S'en suivra une tournée en RDA ou le décalage entre leur propos et le communisme officiel distillé par le régime créera l'incident.Stormy Six se sépare en 1982.On notera par la suite une collaboration avec le groupe de rock avant garde allemand Cassiber (qui compte en ses rangs le batteur Chris Cutler) intitulée Cassix.Ils se reformeront en 1993 et continue à tourner de nos jours.

Apres la fin d'Henry Cow,Art Bears sortira 3 albums dont l'excellent "The world as its today" dans la meme veine de protest song radicale.Ils se sépareront avant de se reformer en 2008 et surtout en 2010 avec les 3 musiciens d'origine plus des invitées pour un magnifique concert "Art Bears Songbook" au festival RIO de Carmaux.Chris Cutler crée en 1978 le label "Recommended Records" pour publier le premier album d'Art Bears.Recommended Records , dont le logo est une faucille rouge,devient le reseau de distribution d'artistes RIO ou assimilés.En assurant la promotion et la distribution d'artistes marginaux , Cutler prolonge l'esprit du mouvement apres sa dissolution (a ceci pres ,comme il le dit lui même que les artistes RIO etaient choisis par un collectif , et qu'il est le seul a choisir les artistes de son label ) et signera des groupes majeurs de la scene RIO années 80 comme Conventum,The Muffins ou encore Débile Menthol.

Fred Frith ,à la fin des années 70,  se rend à New York où il collabore principalement avec des artistes de la scène avant-gardiste musicale dont  Eugene Chadbourne ,John Zorn ou Tom Cora et où il fonde les groupes Massacre (avec Bill Laswell et Fred Maher) puis Skeleton Crew avec Tom Cora ,News From Babel,The Work il multiplie les collaborations et production d'albums.Il apparait entre autres sur le deuxieme album d'Aksak Maboul,sur deux albums d'Etron Fou (qu'il produira aussi).A la demande du label des Residents,il réalisera ses 3 premiers albums solo sur lesquels il invitera les Zamla Mammas Manna,les Muffins,Etron Fou Leloublan et Massacre.On le retrouve pres de Zorn dans "Naked City" , avec Lars Hollmer dans "Looping Home Orchestra" dans les années 90.Lister tout les projets et collaboration de ce grand monsieur prendrait des pages et des pages.

C'est ainsi que le Rock In Opposition devient un genre musical à part entiere.Genre qui englobe les groupes fondateurs du mouvements,les groupes qui en sont dérivés ou ceux qui s'en revendiquent ainsi que ceux publiés par les nombreux labels dont on a parlé,ou invités aux festivals.Vous l'aurez compris,ce terme englobe donc des formations tres différentes musicalement à l'instar des 5 premiers groupes mais mues par le même refus de compromission musicale et la volonté d'exister en dehors des sentiers battus.Certains groupes se retrouvent même affilié à ce mouvement sans jamais en avoir entendu parler avant.Il faut ici rendre hommage à tout ces gens qui ont fait que cette facon de concevoir la musique et cet etat d'esprit puisse perdurer y compris au prix de sacrifices financiers.

Voila , je pense avoir été à peu pres complet.Je voudrais ici remercier certaines personnes qui m'ont aidé à preparer cette emission et ce blog au premier rang desquels Paul Yves Bourand que je remercie pour sa gentillesse et sa disponibilité (encore cet esprit RIO ) mais aussi Claude Supersister et Alec de Progressia.Citer aussi le superbe livre d'Aymeric Leroy (qui entres autres asssure les conferences d'apres concert du festival RIO de Carmaux et assure le site Calyx ,spécialisé dans le Canterbury) : Rock Progressif (paru chez le mot et le reste ).Sans oublier le magazine "Traverses" ,le magazine des musiques autrement différentes et leur site internet.

La Playlist In Opposition

Au cours de cette émission , vous avez pu entendre:

1- Henry Cow "Nirvana for mice" (Leg End ,1973)                                      

2-Henry Cow "Nine funerals of the citizen king " (Leg End 1973)               

3- Henry Cow "Bittern Storm Over Ulm (Unrest 1974)                               

4- Stormy Six "Macchina Macheronicca " (Macchina Macheronicca 1980)

5- Samla Mammas Manna "Ingenting " (Klossa Knapitatet 1974)              

6-Samla Mammas Manna "Liten Dialektik " (Klossa Knapitatet 1974)          

7 - Samla Mammas Manna "Langt Ner I Ett Kaninhal (Klossa Knapitatet)  

 8- Etron Fou Leloublan "Io prefero" (Les poumons gonflés 1982)             

9-Etron Fou Leloublan "Pas l'sou" (les poumons gonflés 1982)                

10 -Etron Fou Leloublan "Et qu'cet air là " (les sillons de la Terre 1984)  

11- Univers Zero "L'etrange mixture du dr Schwartz " (Uzed 1984)           

12 -Univers Zero "Bonjour chez vous " (Ceux du dehors 1982)                

13 - Art Zoyd "les fourmis" (Symphonie pour le jour ou bruleront les cités)

14 -Aksak Maboul "Cuic Steppe"(11 danses pour combattre la migraine 1977)

15 - Art Bears "Rats and monkeys " (Winter songs 1979)                

 16 - Present (belg) "Ersatz" (Le poison qui rend fou 1983)                        

17 - Pocket Orchestra ( Us) "Imam Baldi" (Knebnagauje 1979)                 

18 -The Muffins (Us) "Angle Dance" (185 paru en 1980)                          

19- Conventum (Queb) "La belle apparence "(Le bureau central des utopies1979)                                                                                                

20 - Debile Menthol (Suisse) Stamoïd cousu (Emile au jardin patrologique 1981)

21 - Debile Menthol "Go Jaunit" (Emile au jardin ... 1981)               

 22 -Debile Menthol "Bou de mou "(Battre campagne 1984)                       

23 -Begnagrad (slovenie) "Whistling Ursula " (Begnagrad 1982)               

24 -Naked City "Krazy Kat " (Radio 1993)                                                 

 25 -Naked City "Gob of Spit " (Grand Guignol 1991)                                 

26 - Miriodor (queb) "Le lanceur de couteaux " (Jongleries élastiques 1995)

 27 - Miriodor "La polka des spheres "(Mekano 2001)                      

28 -Lars Hollmer Looping Home Orchestra (suede) "Quickstep" (Door Floor Something window 1995)                                                                 

29 - Mr Bungle (Us) "Ma meeshka Mow Skwoz " (Disco Volante  1995)    

30 - Volapük (FR) "Boom Boom "(Where is Tamashi 2003)                      

31 -Volapük "Nouvelle vague " (Where is Tamashi 2003 )                         

32 -Alamaailman Vasarat (finlande ex -Hoyry Kone) "Lentava Mato"  (Kaarmelautakunta 2003)                                                                          

33 -Zakarya (Fr) "Tentative d'épuisement d'une mélodie Yiddish " (413 A paru en 2006)                                                                                             

34 - Kruzhenstern I Parohod (Israel) "Mishegene Parovoz " (The Craft of primitive Klezmer 2003)                                                                             

35 - Rational Diet (bielorussie ) "Dear Kontrabandist " (At Work 2009)                                                                                                          

36 - Aranis (Belg) "Forte" (Roqueforte 2010)                                               

37 - Aranis "Ps" (Roqueforte 2010)                                                            

38 -Jean Louis (Fr) "Tartaglia " (Morse 2010)                                            

Et enfin,on se separe à la fin de cette longue nuit avec                              39 - Sleepytime Gorilla Museum  "Sleepytime " (Grand opening and closing 2001)

Voila ... En esperant que cette emission vous aura plu . N'hesitez pas à envoyer vos commentaires ici même ou à mailto:vraiment.autre.chose@radio-radio.net.

ET on se retrouve dans 15 jrs pour une emission speciale live. On reviendra plus tard sur le festival RIO de Carmaux en compagnie de Michel Besset . D'ici la portez vous bien.

Amitiés ..... en opposition            Manu et Steph

 

 

 

06/10/2010

Emission n°11 Festival Rock In Opposition Carmaux

                            Front.jpg     Vraiment un autre blog

Eh oui , Vraiment Autre Chose ,la petite emission musicale sans pretention d'obédience progressive a enfin son blog .

Nous ne sommes ni des experts en la matiere ni des fins musicologues mais seulement deux passionnés qui souhaitent faire partager leur amour pour ces musiques qu'on entend pas assez à la radio .

 Vraiment Autre Chose est une emission bimensuelle à ecouter tout les samedis soirs à 22h sur www.radio-radio.net ou sur 106.8 dans toulouse et sa region .

Sur ce même site vous pourrez podcaster la derniere emission en date.

Mais les autres emissions plus anciennes ,nous direz vous si vous veniez à nous croiser au detour d'un chemin , sont elles destinées à tomber dans l'oubli tels Axelle Laffont,l'atari 520 Ste ou le Tang (un litre de magie par boite ) c'est ça hein ? chacun sa route , chacun son chemin -comme le chantait un oncle au prenom isräelite - ?

Eh bien non et nous le disons haut et fort (clin d'oeil) Toute musique n'existe que si elle est écoutée ,diffusée et partager .C'est notre crédo et la raison d'être de cette emission .

Mus par notre amour indécrottable (nb :c'est un amour ou il y a des crottes et qu'on peut pas enlever,ca sent un peu mais quand on aime ... )  pour tout ce qui est Rock Progresssif 70's et actuel,Rock In Opposition,Krautrock,musiques d'avant garde  etc... ,nous presenterons ici même (ca tombe bien) le contenu de l'emission actuellement diffusée ainsi que certains liens utiles.

Mais aussi sur Vraiment Autre Chose , le blog, vous pourrez écouter toutes les emissions déja enregistrées à ce jour

Ainsi , nous ouvrons à ce jour le bal avec la 11eme edition de ce rendez vous datée du 4 septembre et dans laquelle nous presentions le festival Rock In Opposition de Carmaux qui s'est déroulé les 17,18et 19 septembre.

rock-in-opposition-2010-1.jpg

Durant cette joyeuse heure , vous pourrez entendre des titres de la plupart des groupes invités ainsi qu'une rapide presentation du mouvement Rock In Opposition crée en 1978 à l'initiative de Fred Frith et Chris Cutler , respectivements guitariste et batteur du groupe Henry Cow.

Au menu ,donc,Henry Cow mais aussi Sleepytime Gorilla Museum , Gong , Miriodor , Rational Diet -fantastique formation de rock de chambre biélorusse qui ouvre pour l'occasion la rubrique que tout les mass médias nous envient : "J'ai découvert ca cette semaine,faut trop que j'vous le fasse écouter ,ca déchire" mais aussi Art Bears qui s'est reformé à l'occasion du festival 30 ans apres .

Bonne écoute ... amitiés progressive

          Manu et Stephane

 

VRAIMENT AUTRE CHOSE (carmaux)

Vous pouvez aussi telecharger cette emission pour la réécouter plus tard ici :

http://www.mediafire.com/?yu1cbxw65s2l5g4

Un petit reportage sur le festival

http://www.progarchives.com/forum/forum_posts.asp?TID=71584

En attendant la Nuit Rock In Opposition sur radio radio cet hiver , l'affiche du premier festival R I O en 1978 avec entres autres et bien sur Samla Mammas Manna ...

RIOPoster.jpg