Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2013

Vraiment Autre Chose n°67 a : Alec K.Redfearn And The Eyesores en concert privé (si c'est pas la classe !)

Tout est dit dans le titre .

                               

Alec K Redfearn , Alec K Redearn And The Eyesores , Alec K Redfearn And The Seizures , What A Mess Records , Cuneiform

 

                  

Petite genèse , nous profitions de la presence en France d'Alec Redfearn pour enregistrer une petite interview.

Au début , on pensait juste lui demander de nous jouer un ou deux titres avec l'accordeon , mais finalement , c'est le groupe dans son ensemble qui a pris place dans notre studio pour un moment unique , inedit et o combien magique 

Pour rappel , Alec K Redfearn est cet accordeoniste américain génialissime à qui nous avions consacré une emission de 3h l'an dernier , emission que vous pouvez ecouter ou compulser ici 

C'est la premiere fois depuis les debuts de cette emission que nous recevions un groupe qui joue en live , ce fut un moment emouvant et magique , 4 spectacteurs seulement , stephane et moi même , mathieu (ingé son valeureux qui mit tout son talent à assurer cette prise de son dans un lieu pas fait du tout pour ça avec des micros plutot dévolus aux interview , un grand merci à lui 

Un grand merci aussi au 4 eme , Cyril Moya , organisateur de la tournée europeene de cette formation géniale avec son label What A Mess Records.

Un enorme "merci , bisous , on vous aime " aux musiciens :

Alec K Redfearn : accordeon et chant

Orion Domisse : Orgue farfissa et chant

Matt MacLaren : Batterie

Ann Schattle : Cor

Chris Sadler : Contrebasse 

 

Un moment fantastique que vous pouvez partager avec nous en l'ecoutant ici

Vraiment Autre Chose n°67 a - Alec K Redfearn And The Eyesores private live

Ou bien télécharger là : http://www.mediafire.com/?822pz41ddzgo5ot

Au menu  : 

1 - Elzebeth (tiré de l'album Exterminating Angel) 

2 - Unawake (Sister Death )

3 - Black Ice (Sister Death )

4 - The 7 and 6 (Sister Death) 

5 - Tramadoliday (inédit ! ! ! )

6 - Voice To Skull ( Exterminating Angel) 

7 - Hotel 2 Tango ( Bent At The Waist) 

8 - Hackles Up (inédit , pour tout les chats)

9 - Fire Shuffle (Sister Death)

10 - Wings Of The Magpie ( Sister Death)

11- The Hole ( exterminating Angel ) 

Encore un grand merci à eux 

Pour vous procurer les albums de cette formation fantastique 

les 4 derniers albums en cd chez Cuneiform Records :

Sister Death a aussi eu droit à une sortie en vinyle chez What A Mess Records


 

04/05/2012

Vraiment Autre Chose n°49 : Alec K. Redfearn

Eh oui , encore une emission particuliere , decidemment , aucune n'est banale ... et celle ci encore moins que les autres puisqu'elle est presque integralement consacrée au compositeur-chanteur-parolier-accordeoniste Americain Alec K. Redfearn à travers ses différents groupes et projets musicaux .

Une emission que vous pouvez bien sur ecouter ici :

 

 Vraiment Autre Chose n°49 - Alec K. Redfearn

 

ou telecharger là : http://www.mediafire.com/?z76287wjczy9376

Presqu'intégralement puisqu'en preambule , petite presentation du prochain concert Un Archet Dans Le Yucca à Toulouse , ce sera le 12 Mai , à Amanita Muscaria , 3 rue Viguerie avec les sentationels Grumpf Quartet de Bordeaux , trio plutot math rock mais pas que ... et les geniaux Dure Mere et leur noise in opposition , on demarre par ces derniers et le titre " Puede Matar " ou ce trio basse batterie bandoneon nous transporte litteralement , ensuite les Grumpfs nous offrent leur "Stravinsky on da rocks "

Et on passe au vif du sujet , Alec Kenneth Redfearn , né en 1970 à Providence (Rhodes Island , USA ) .

De son premier groupe , les "Space Heater " , ou il evolue en trio et soigne son sens de la composition , il ne reste helas aucun temoignage audio , mais c'est cette formation ou chacun apprend la maitrise de son instrument qui donnera naissance au premier vrai groupe d'Alec , l' Amoebic Ensemble .

 

amoebic.jpg

Un veritable ensemble , 7 musiciens , trompette , violon , basson , mandoline , percussions,batterie et bien sur accordeon . Un ensemble qui frappe un grand coup avec leur premier opus " Limbic Rage " paru en 1995 . Dans cet album, qui fleure bon les influences de Zappa ou Samla Mammas Manna , on traverse toute les influences du compositeur , free jazz , punk rock , musique contemporaine ou minimaliste , fanfare , musique de l'est , etc.... On apprecie ce melting pot avec le titre "Chapter 11 " , puis un titre plus hardu ou le basson est à l'honneur , le fabuleux " Mayday In The Tunnel/Waxing Neuralgic " .

cover_9551826122009.jpgOn se retrouve en 1997 , avec le deuxieme album de l'Amoebic Ensemble , tout aussi réussi , "Amoebiasis" , paru chez "Stupeur Et Trompettes " , le label francais de l'equipe du festival Mimi autour de Ferdinand Richard (ex Etron Fou Leloublan , qui perennise à travers ce festival , son label et l'asso , l'esprit originel de Rock In Opposition) . Un album savoureux et l'on se delecte des titres " Why Are We Whispering " , et du "Palindrome" , tres bel exercice de style , puisqu'il s'agit d'un palindrome musical , un titre qui peut etre lu dans les deux sens (exercice dont Henry Cow etait familier ) . Cet album sonne , hélas , le glas de l'Amoebic Ensemble , un troisieme album verra peut etre un jour le jour , mais l'aventure s'arrete donc en 1997 .

Pour laisser la place à un projet encore plus ambitieux : The Eyesores , le but ? , incorporer dans la mixture des touches de pop music , ainsi que des textes et donc du chant . Le premier album des Eyesores , le bien titré " May you dine on weeds made bitter by the piss of drunkards " aborde ce tournant avec un son plus punk rock comme dans le titre " Hateful Morning " , on passse ensuite au troisieme album " Everyman for himself , God against all " avec un tres bel instrumental "Heartpunch" .

alec_k_redfearn_eyesores.jpgLà , en 2005 , le groupe signe chez le prestigieux label americain Cuneiform Records , et sort, sous le nom Alec K. Redfearn and The Eyesores , le magistral " The Quiet Room , pas moins de 15 musiciens dans cet opus . Un album entier ou tout les titres s'enchainent et qui nous mene du rock au jazz en passant par le planant , le minimalisme et la musique contemporaine . On y retrouve des inspirations venues des musiques trad europeennes (flamenco, musique de l'est , fado, valse et musique traditionnelle indienne)  à la sauce Alec K.Redfearn, un bijou ! On en ecoute le morceau introductif " The Night It Rained Glass On Union Street " , suivi du superbe "Punjabi/Watery Grave " , danse indienne éméchée et hypnotique qui vire à l'emballement trash et cuivré , un bijou !

En 2006 , sort The Smother Party , avec un effectif plus reduit , un album où les voix sont plus en avant et un retour au format chanson , sauf dans l'extrait choisi , encore un delice , "Ginger Gin / Flight Of The Sims " , quant au titre qui conclue cet album , on le retrouvera en fin d'emission .

aleckblindspot.jpgEn 2007 , c'est la sortie d'un autre bijou " The Blind Spot " , dernier album de The Eyesores à ce jour , le coté vocal y est encore plus predominent , l'effectif est tres etendu puisqu'on retrouve dans cet album , Alec K. à l'accordeon , guimbarde, guitare slide, à la composition et au chant mais entouré de trois chanteuses ( dont la formidable Orion Rigel Domisse ), deux contrebasses , une vielle à roue ( Steve Jobe) , trois violons , une guitare , basson , cor en Fa , sax alto , et un batteur au style particulier Matt Mac Laren . Cet album débute par trois titres , puis une chanson cycle qui englobe les 8 titres restants " I Am The Resurrection And The Light  " , on se delecte des deux premiers titres de cette chanson cycle , deux titres enchainés "Blue On White " et "The Radiator Hymn "

On suit ensuite notre accordeoniste compositeur dans d'autres projets , tout d'abord au sein du Beat Circus , projet à beaucoup d'instruments , mené par Brian Carpenter qui nous propose une musique un peu folle et décalée qui nous mene du coté de Miriodor ou Cro Magnon , tiré de l'album Dreamland , le titre "The Rough Riders "

Barnacled , est un projet plus interessant , on y retrouve des memebres des Eyesores mais au service d'une musique moins ecrite , laissant la part belle àl'improvisation , et allant plus chercher du coté du jazz que du classique , un fort bel exemple , tiré de l'album Charles , " Tittle"

2e6atzk.jpgOn arrive ensuite à un pur chef d'oeuvre , une nouvelle fois composé integralement par le maitre , Exterminating Angel , par la formation Alec K. Redfearn And The Seizures . Cette fois ci , c'est un quatuor qui officie , une sorte de version compréssée des Eyesores , no y retrouve Alec K. à l'accordeon et au ukulele , deux instruments qui , mus par de nombreux effets de distorsion paraissent une guitare rock saturée , le resultat est bluffant , l'album le plus rock d'Alec ne contient pas de guitare.

Et c'est la moindre des reussites de cet album , extremement sombre , desespere et puissament rock , les melodies chantées par Alec et Orion Rigel Domisse glacent le sang de par leur pureté , la contrebasse de Chris Sadler y rajoute une profondeur bienvenue et le jeu à la fois tres basique et extremement varié de Matt McLaren contribue à faire de cet album un objet rare de l'histoire du rock . Et , helas , une piece unique , pour l'instant ce projet n'as pas de suite , raison de plus pour se delecter de cet album superbe Exterminating Angel , et on va pas s'en priver avec " Voice To Skull " et "Rise" , puis , enchainés , les troublants "Gesualdo" et " The Hole " . Quand on aime , on ne compte pas les titres ...

C'est ici qu'on laisse la discographie d'Alec K. Redfearn , un nouvel album des Eyesores etant prevu cette année , on s'en fera l'echo . En attendant , on a demandé à Alec de choisir un titre pour cnclure cette emission et le hasard a voulu qu'il choisisse " Hands Of The Juggler " , le titre 5 de l'album Gravity de Fred Frith , hasard puisque nous avions conclu l'emission n° 48 par les titres 4 et 6 de ce même album , les grands esprits se rencontrent.

Mais restez jusqu'au bout de l'emission , puisqu'apres le generique de fin , en cadeau bonus , vous aurez la joie d'ecouter " GutterHelmet Ascending " , un long titre d'une vingtaine de minute ou l'on retrouve en duo Alec K.Redfearn et le batteur Matt McLaren , titre issu d'un projet paralelle mais qui conclue l'album " The Smother Party "

On se retrouve tres vite , pour encore parler d'accordeon , d'ici là , portez vous bien

Manu et Stephane

Plus d'infos sur les actualités d' Alec K.Redfearn sur son site : http://aleckredfearn.com/

Pour vous procurer les albums des Eyesores ,mais aussi le must du canterbury,rock in opposition , experimental ou avant garde le site de Cuneiform Records : http://www.cuneiformrecords.com/

Pour Exterminating Angel , c'est chez Corleone Records http://www.corleonerecords.com/